Menu

Derrière ma carapace

En-dessous de mon rire et de mes sourires, en-dessous de mes yeux qui scintillent, et de mes pommettes saillantes, je me cache.

En-dessous de mon attitude détachée, en-dessous de mes hanches qui dansent, endiablées, mes secrets sont cachés.

Mes larmes nouées dans ma gorge. Entre deux bouffées, elles menacent de s’échapper.

Mes épaules supportent une lourdeur à traîner, une tristesse de laquelle je dois m’évader.

Je suis angoissée, tracassée, brisée. À tous les jours, je dois recommencer. Reconstruire mes idées, effacer et avancer. Lever ma tête et m’oublier.

Derrière ce que tu vois, tu ne sais pas.

Derrière mes mots, il y a mes barreaux.

Mon cœur bat plus vite qu’il ne le devrait, je respire moins que je ne le devrais. Je parle plus qu’il ne le faudrait.

J’ai peur de l’avenir, j’ai peur de me faire découvrir. Qu’on trouve la faille, qu’on mette le feu à ce qui m’aide à survivre.

Je ne veux pas qu’on voit ma noirceur, seulement mon bonheur.

Je ne veux pas qu’on me voit pleurer.

Je garderai ma torpeur dans mon cœur, ma rage au ventre, mes secrets en silence.

J’avancerai même si je suis blessée, je combattrai même si je suis épuisée.

Je peux souffrir, mais je peux me relever et marcher. La douleur est un leurre dont je dois avoir peur.

Derrière mon sourire, je me cache. Derrière ma carapace, il y aura celle que tu ne connaitras jamais, celle qui a mal et celle qui pleure. Je ne me laisserai jamais aller dans la noirceur du bonheur, je réussirai à rester dans la lumière, peu importe ce que je devrai faire.

Mes larmes nouées dans ma gorge. Entre deux bouffées, elles menacent de s’échapper.

Je les garderai en moi, pour me rappeler la douceur d’un bonheur.

popupAliceArsenaultrond

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2022. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre