Menu

Comment respecter la loi à vélo

Ces derniers temps, l’actualité est saturée d’accidents impliquant vélos et autos. Depuis, une sorte de guerre a pris place entre ces deux usagers de la route… Le nombre de fois où j’ai vu des automobilistes insulter des cyclistes et des cyclistes conduire de façon hyper dangereuse ne se compte plus. Parce que je me déplace majoritairement à vélo et que je suis trop souvent témoin de manœuvres illégales (des deux côtés!) et parce qu’il est grand temps d’apprendre à partager la route de façon civilisée, voici un résumé des règles importantes à savoir lorsqu’on pédale!

À NOTER : tous les articles entre parenthèses réfèrent au Code de la sécurité routière du Québec. Je vous ai aussi indiqué les pénalités reliées à quelques infractions pour vous donner une idée.

Pour commencer

Vous verrez que dans la loi, on traite les cyclistes comme les automobilistes, c’est-à-dire que vous n’avez pas de passe-droits parce que vous êtes à vélo : vous devez respecter la signalisation comme vous le faites quand vous conduisez une auto (Article 488).

– Protégez votre tête avec un casque et assurez-vous que les endroits stratégiques de votre vélo (pédales, derrière du banc, devant du guidon) sont munis de réflecteurs.

– Pas le droit de porter des écouteurs à vélo! C’est l’article 440 qui le prévoit.
= 30 à 60 $ d’amende

– Évidemment, aucune consommation de boissons alcoolisées n’est permise lorsque vous circulez à vélo (Article 489).

Lorsque vous circulez

– Contrairement à ce que l’on pense, les cyclistes n’ont pas la priorité de passage. À une intersection, on doit d’abord laisser passer les piétons (Articles 349, 408 et 410). Même chose pour les virages à gauche : le cycliste doit céder le passage à tout véhicule (ça implique les autres vélos) qui circule en sens inverse.  = 15 à 30 $ d’amende + 2 ou 3 points d’inaptitude

– Devant un feu rouge ou jaune (clignotant ou non), le cycliste doit immobiliser son vélo et attendre que le signal lui permette d’avancer (Articles 359 à 362). Donc non, vous n’avez pas plus le droit de brûler un feu rouge parce que vous êtes à vélo et qu’il n’y a personne autour!
= 15 à 30 $ d’amende + 3 points d’inaptitude

– Obligation de circuler assis sur le siège et de tenir constamment le guidon (Article 477).

– Interdiction de transporter un passager, sauf si la bicyclette est munie d’un siège fixe à cette fin (Aticle 485).  = 15 à 30 $ d’amende

– Si vous circulez en groupe de deux ou plus, vous ne pouvez le faire côte à côte : il faut le faire en file (Article 486).

– On ne peut circuler entre deux rangées de voitures (Article 478). C’est stressant pour un automobiliste et c’est dangereux pour tout le monde.

– Le cycliste doit rouler à l’extrême droite de la chaussée, dans le sens de la circulation, sauf s’il veut tourner à gauche (Article 487).  = 15 à 30 $ d’amende

– Il est interdit de conduire un vélo sur le trottoir (Article 492.1).

– Le cycliste doit signaler ses intentions de circulation. Par exemple, lorsque vous vous trouvez à une intersection et que vous souhaitez tourner à gauche, vous pouvez indiquer votre direction en plaçant votre bras gauche horizontalement (Article 490).  = 15 à 30$ d’amende

Le mot de la fin? Lorsque vous avez un doute, abstenez-vous. Posez-vous la question « Est-ce que je ferais cette manœuvre en auto? ». Si la réponse est non, c’est que c’est probablement illégal et, surtout, dangereux. Faites attention à vous et aux autres. Apprenons enfin à partager la route. La loi nous donne tous les outils pour y parvenir 🙂

charlottereidrondgabriellebernierrond

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de