Menu

Mon obsession pour la belle vaisselle

J’ai une attirance magnétique pour la belle vaisselle. Le récipient dans lequel je mange ou le verre dans lequel je bois est choisi avec autant de soin que ta lingerie lors d’une troisième date (si t’es une fille de principes). Peut-être même plus. Weird, je sais, mais j’ai tout récemment réalisé l’ampleur de ma connexion avec la porcelaine quand j’ai accepté de boire un thé dans une tasse affreusement laide. Le thé ne goûtait pas aussi bon, et mon infusion associée à la détente a omis de remplir ses fonctions premières : me relaxer. J’ai bu les yeux fermés.

Sur le coup, je me suis trouvée niaiseuse : je ne suis pas stressée d’aller à l’épicerie les cheveux sales en toque avec le make-up de la veille et habillée comme la chienne à Jacques, mais boire un breuvage chaud dans une tasse laide sème en moi l’inconfort.

C’est là que ça m’a frappé, moi, la fille qui tente d’avoir un mode de vie simple et minimaliste. Si, auparavant, c’était inconscient, je réalise aujourd’hui que ma belle vaisselle m’amène une parcelle de bonheur quotidienne, et que ce sentiment m’est très précieux, notamment parce qu’il s’associe directement à la joie de manger. Je regarde ma sélection de tasses colorées et flamboyantes exposée sur des tablettes le matin et j’en choisis une selon mon mood, la température ou encore selon ce que j’ai envie de boire. Certaines renferment des souvenirs plus puissants que d’autres, genre un cadeau de mariage offert par un être cher, ou encore la fois ou j’ai fait une dépense impulsive dans la file d’attente chez HomeSense.

J’ai pour mon dire que ce qui plait à l’œil plait au cœur. Peut-être pas en ce qui a trait aux relations humaines, mais dans le monde des objets inanimés, mon dicton est #legit.

L’équation va comme suit :

Belle tasse aux couleurs vives et aux motifs chaleureux + ta tisane pref = un moment rien qu’à toi + sentiment que tout s’harmonise = bonheur + sérénité.

Vous voyez, tout part de la belle tasse. Je vous laisse imaginer la suite des choses si la première variable de la suite logique était « tasse craquée et jaunie avec un imprimé de chat persan à moitié délavé dessus ». Argh, bad day ahead.

Avec cet article introspectif, mon but n’est pas d’en venir à un recensement des personnes potentiellement obsédées par la belle vaisselle dans le lectorat, mais plutôt de réaliser que ce qui peut sembler comme un caprice ou une banalité n’est parfois qu’un élément farfelu qui contribue de manière significative à votre joie de vivre. Novembre s’en vient, et je ne connais pas grand monde qui aime ça au Québec. C’est d’autant plus important de cibler les petits détails du quotidien qui nous comblent, qui nous font du bien, afin de mieux apprécier ce qu’on a, et rendre conscients nos « besoins » inconscients.

Parce que se faire du bien à soi dans les petites choses, c’est la clé d’un bonheur cultivé perpétuellement.

Pour moi, les petites choses, c’est souper dans la vaisselle de camping stylé et vintage que mon père m’a léguée, faire agencer les fruits que je mange le matin avec un de mes bols préférés et boire un cocktail dans un verre qui lui rend justice. C’est aussi sortir de ma chambre le matin et avoir dans la face le set de vaisselle de mes rêves délicatement posé dans mon vaisselier.

Ça s’prend où de la belle vaisselle?

Les magasins Anthropologie ont une sélection paradisiaque de belle vaisselle dont plusieurs de mes morceaux fétiches sont issus. Le site vaut clairement une visite…Soyez avertis : haut risque de dépenses impromptues.

vaisselle
Source

vaisselle
Source

vaisselle
Source

HomeSense et Winners peuvent également vous réserver de belles surprises à prix beaucoup plus abordable : suffit de fouiller et d’aller y faire un tour souvent. Dans le même ordre d’idées, mon endroit préféré pour fouiner est sans doute chez les nombreux antiquaires qui ont croisé mon chemin, notamment en région. Vaisselle vintage for the win!

vaisselle
Source

Sur ce, si j’étais une princesse de Disney, je serais sans hésitation Belle, et je revivrais continuellement la scène de la vaisselle dansante et chantante.

vaisselle
Source

catherinekotiuagarondmarieandreecaron

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre