Menu

Trash Me : Un projet zéro déchet qui sort de l’ordinaire

La production de déchets d’un Américain standard est de 4,5 livres par jour, ce qui correspond environ au poids d’un petit chihuahua. Un petit chihuahua de déchets par jour et par personne semble bien banal pour le commun des mortels. Souvent, les déchets cessent d’exister dès qu’ils ont franchi le bord de la poubelle. « Loins des yeux, loins du cœur ». On les oublie vite et on se débarrasse de la culpabilité de les avoir créés en les laissant hors de notre champ de vision.

Rob Greenfield, un Américain natif du Wisconsin, a décidé de se consacrer à un projet Trash me qui ouvre les yeux sur la quantité de déchets que l’on produit réellement. Pendant 30 jours, il a porté sur lui chaque petit déchet de sa consommation, en vivant comme un Américain normal. Son projet s’est terminé le 20 octobre dernier. Voici son look final :

Trash Me
Source

Après 30 jours d’accumulation de déchets et fabriquant en moyenne un peu moins de 3 livres d’ordures quotidiennes (c’est-à-dire le tiers moins que la moyenne), il a réussi à récupérer plus de 84 livres de rebuts. Son accoutrement contient une vingtaine de gobelets à café, plus de 45 napkins non utilisées comprises avec les plats pour emporter, près de 40 bouteilles de plastique, 20 livres de restes alimentaires ainsi que bon nombre d’ustensiles jetables. Selon lui, ce qui crée le plus d’ordures est bien souvent relié à la nourriture : que ce soit les emballages dans lesquels on l’achète ou ceux dans lesquels on la trimballe.

Quels sont les petits gestes quotidiens qui aideraient à diminuer considérablement notre production de déchets? Rob nous en a fait un top 5 :

  1. Acheter de la nourriture en vrac pour limiter les déchets reliés à l’emballage.
  2. Éviter les sacs de plastique et de papier, à l’épicerie comme dans les centres d’achats. (Ta nouvelle paire de jeans se transporte aussi bien dans un sac réutilisable que tes pâtes et ton lait!)
  3. Traîner avec soi ses propres contenants : une tasse à café, une bouteille d’eau réutilisable ou même ses propres couverts lorsque l’on souhaite manger dans les fast-foods ou sur le pouce.
  4. Remplacer ses essuie-tout jetables et napkins par des torchons réutilisables en tissus. (Il existe même des tampons démaquillants réutilisables!)
  5. Composter les restants de nourriture.

Il est toujours important de se souvenir que tous les petits gestes comptent. Si chacun peut réussir à sauver seulement 10 gobelets à café par mois, en faisant le calcul par rapport à la population du Québec, nous sauverions plus de 80 millions de gobelets en un seul mois!

Votre action compte.

Vous pouvez suivre Rob sur sa page Facebook ICI ou consulter son site internet ICI pour en connaître davantage sur ses projets.

Jessiefillionrond

Par Jessie Fillion

MarieeveJosephrond

Marie-Ève Joseph

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre