Menu

L’ignoble réalité, ou Cru de Nefertari Bélizaire

Ça faisait déjà quelques mois qu’il me dévisageait à partir de son emplacement dans ma bibliothèque. Le nombre de fois que j’ai voulu le lire est équivalent au nombre de fois que j’ai manqué de courage. Je l’avoue, ce phénomène ne m’est pas familier. Si je ne débute pas une nouvelle acquisition sur-le-champ, c’est généralement parce que je suis déjà en cours de lecture. Mais cette fois-ci, la peur m’empêchait de parcourir ses pages.

Comprenez-moi. Ce livre, Cru de Nefertari Bélizaire, est peu commun. Rare est-il de tomber sur une œuvre qui traite d’inceste et de violence sexuelle de manière si poignante et terrorisante. Cet ouvrage m’a transportée vers une transe si étouffante que je n’ai eu d’autre choix que d’interrompre ma lecture un nombre incalculable de fois pour reprendre mes esprits et me remettre, du mieux que je pouvais, de l’inconcevable.

Comment peut-on dérober l’innocence d’une fillette de deux ans et demi de manière si infâme? La réponse ne se trouve pas dans ce livre. En effet, on parle du fait que la justice, dans ces cas-là, n’existe pas.

Je ne vous cacherai pas qu’il n’y a pas de timing parfait dans le cas de cette lecture. On ne se réveille pas un matin en se sentant assez fort pour affronter ce qui se cache dans ses pages. On y plonge en retenant notre souffle car rien ne peut nous préparer à ce qui nous est livré. L’horrifiante réalité des victimes de violence sexuelle ne sera jamais quelque chose de douillet. Elle est ce qu’elle est et c’est avec une honnêteté désarmante que Mme Bélizaire nous procure un regard direct sur le calvaire de son enfance et du monstre responsable de l’écrasant désespoir duquel elle a été victime.

Malgré l’horreur nous entourant durant cette lecture, elle s’avère nécessaire. Plus souvent qu’autrement, la réalité se doit d’être douloureuse pour être comprise. Elle doit surprendre, forcer les questionnements, nous pousser en dehors de notre zone de confort, et ça, l’auteure l’a très bien compris.

Une lecture terriblement envahissante, qui ne sera assurément pas la tasse de thé de tous ceux qui oseront s’y aventurer.

Cru de Nefertari Bélizaire
Source

Cru. Nefertari Bélizaire. LEMÉAC. 112 pages.

Mariedesrochersrond

Par Marie Desrochers

catherinejodoinr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre