Menu

Aimer un peu plus tous les jours

On tombe amoureux sans savoir pourquoi ni comment c’est arrivé. On rit plus fort à une blague et on sourit plus. On tombe amoureux un peu tous les jours avec des gens qu’on ne connaît pas nécessairement. Un pincement au cœur quand un monsieur t’ouvre la porte. Un autre quand la fille qui te donne ton café est gentille.

On connecte avec des gens plus que d’autres pour des raisons aussi banales qu’un groupe de musique qu’on aime en commun. On sent un lien fort avec des inconnus qu’on ne rencontrera peut-être jamais, mais qui like les mêmes choses que nous. On est comme des Avatars qui fusionnent avec leurs cheveux, sauf qu’on n’a pas tous des tresses aussi longues.

C’est beau, je trouve.

Ça vient de plus loin que juste le physique. Aimer un individu pour des raisons qu’on ne sait pas nommer. Juste parce que.

Parce qu’on a dit un mot en même temps et qu’on rougit.

Parce qu’on pleure en même temps sur des films quétaines.

Parce qu’on s’obstine sans jamais trouver de gagnant.

Parfois, ça arrive sans avertir. L’amour. Ça te rentre dedans à coups de conversations intenses passé minuit et de nouvelles rencontres autour d’une bouteille de vin. Ça vient sans prévenir et ça se transforme en amitié pure et dure. Il y a quelque chose qui se produit sans que t’aies besoin de demander : « Veux-tu jouer avec moi? » ou « Veux-tu être ma blonde? »

Ça vient et ça ne part jamais.
C’est rassurant.

Rassurant de savoir qu’on va toujours rencontrer d’autres gens qui vont nous redonner le goût de voir la couleur du monde. Qui vont ajouter leur grain de sel à notre univers. Et ces gens-là, on va les aimer. Ces gens-là vont nous apporter plus qu’on voudrait avoir. Ils vont nous taper sur les nerfs parce qu’ils savent qu’on vaut plus qu’on pense. Ils vont nous aimer même quand on ne les aimera plus. Ils vont nous secouer quand on va en avoir besoin et nous flatter quand on va le demander. Ils vont faire tout ça, juste parce que.

Parce qu’ils vont faire partie des âmes sœurs qu’on croise sur notre route et qu’on n’oublie jamais vraiment.

florencevezinarondgabriellebernierrond

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de