Menu

Ce que les « autres » diront

Du plus loin que je me souvienne, j’ai parfois accordé de l’« importance » à ce que les gens allaient penser ou dire de telle ou telle chose.

Aujourd’hui, je n’ai plus du tout le goût de me laisser influencer par les « autres ». Quand je dis les « autres », je ne parle pas de ma famille ou de mes amis(e)s. Je parle des gens en général. Ceux et celles qui se permettent toujours un commentaire sur à peu près tout, surtout les choses qui ne les concernent même pas. C’est si facile de juger et de critiquer quand toi-même tu ne fais rien. C’est tellement facile de poser un jugement quand toi-même tu ne risques jamais rien. Combien de fois j’entends dire : « Ah ben, si c’était moi, je n’aurais pas fait telle ou telle chose de telle ou telle manière. » L’affaire dans ce genre de commentaire là, c’est que ça n’est justement pas de toi qu’il est question. T’sais, le genre de personne qui se concentre plus sur les « autres » que sur elle-même. Elle parle des autres, juge les autres, écoute les histoires des autres pour se faire une idée de la situation qui ne lui appartient pas, mais, elle, elle fait quoi? Pas grand-chose à part critiquer.

Aujourd’hui, à 29 ans, je me rends compte que c’est impossible de plaire à tout le monde. Que, souvent, tout est une question de perception et que, surtout, je n’ai plus envie de traîner dans mon sac à dos des choses qui ne m’appartiennent pas. J’ai envie de mettre mon énergie sur les gens et les choses qui me font sentir bien et épanouie. Je n’ai pas envie de justifier mes choix et mes façons de faire au reste du monde. Je veux juste « être ». Vivre simplement. Calmement. Sans me casser la tête pour tout. Et, surtout, être entourée de gens positifs, ambitieux et qui vont de l’avant!

Parce qu’en fin de compte, à force de vouloir plaire et de faire attention à l’avis de tous, es-tu vraiment toi-même? Est-ce que tes agissements et ta façon de penser reflètent vraiment ta personne?

Mon slogan de vie est et demeurera toujours le même : Parce que le vrai luxe, c’est d’être soi-même.

Comme dirait Pony : « I’m high on life! »

a4beeef0d37bd7a5a9571e3546cd6586

mary

Par Mary Lynn Kimberly Kiley

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de