Menu

Capturer les étoiles

Le récent changement d’heure apporte, selon chacun, son lot d’avantages et de désagréments. La plupart du temps, tout ce que l’on retient c’est que, maudit, il fait noir quand on sort du travail le soir. La dépression saisonnière embarque vite et on oublie tous les bons côtés de la noirceur précoce.

Et si on profitait justement du fait que le soleil nous quitte trop vite? Et si, au lieu de se morfondre, on en tirait profit?

La photographie de nuit est un style de photographie peu exploité par le commun des mortels, mais pourtant accessible et pas si compliqué! Si tu prends 3 secondes pour rechercher #nightphotography sur le beau monde d’Instagram, tu obtiendras plus de 1,5 million de publications. Rien de moins.

Voici les principes de base, ceux que j’ai développés moi-même ou en cherchant sur les Internets, pour réussir à photographier les étoiles.

étoiles
Crédit photo : Jessie Fillion

D’abord, il faudra peut-être que tu t’équipes un peu. Ce genre de photo se prend de manière plus aisée avec un appareil photographique reflex numérique (DSLR) ou n’importe quel appareil qui te permet de modifier les réglages en mode manuel. Puis il te faudra un trépied. Celui-ci est aussi important que l’appareil photo, voire plus! Pour terminer, une lampe frontale est bien utile pour bien voir ta caméra dans la noirceur.

Pour la photographie d’étoiles, trouve un endroit loin de la ville et de la pollution lumineuse. Les étoiles seront plus brillantes et plus nombreuses, donc plus faciles à photographier.

  1. Prépare ton appareil photo

Il existe des lentilles conçues spécialement pour la photographie céleste, mais, puisque nous sommes encore débutants, nous n’aurons rien besoin de plus que la lentille de base. La tâche sera peut-être moins facile, mais quand même réalisable. C’est aussi le moment d’installer bien confortablement notre appareil photo sur son trépied et de le diriger vers le ciel.

ciel étoilé
Crédit photo : Jessie Fillion

  1. Les réglages

Le mode manuel (habituellement représenté par un M sur la roulette de réglage) est un must de la photo de nuit. Il te permet de modifier à ta guise les trois réglages de base de la photo.

La vitesse d’obturation : le temps d’ouverture de la lentille.

Celle-ci devra être la plus longue possible (ou du moins très élevé) afin de capter le maximum de lumière venant des étoiles. C’est d’ailleurs pourquoi il est nécessaire d’avoir un trépied. Ton appareil prendra une longue photo pendant une trentaine de secondes consécutives. Chaque petit tremblement de ton appareil diminuera la netteté de ta photo.
ASTUCE : Applique un retardateur de 2 secondes sur ta prise de photo. Ainsi, même le mouvement de ton doigt sur le déclencheur ne causera pas de tremblement sur l’appareil.

ISO : la sensibilité à la lumière.

Un plus grand ISO sera plus sensible à la lumière et réussira donc à en capter davantage provenant du ciel. Cependant, attention à ne pas le mettre trop élevé car tu verras apparaître dans tes photos du bruit numérique, c’est-à-dire la présence de pixels/grains.

L’ouverture (F) : le diamètre d’ouverture de ton objectif.

Celui-ci devra être le plus grand possible pour capturer la plus grande quantité de lumière. Pour ce faire, le chiffre inscrit sur ton appareil doit être petit (je sais, ça peut porter à confusion!) Aussi, plus le diamètre d’ouverture est grand, plus le focus est sélectif. C’est entre autres ce qui peut causer un focus difficile sur les étoiles. Pour qu’elles soient bien nettes, essaie de faire le focus sur un objet situé le plus loin possible : il devrait alors être sensiblement semblable pour le ciel. Vu que toute cette action se déroule dans le noir, je te jure que ce n’est pas l’étape la plus simple. Arme-toi de patience et fais plusieurs essais et erreurs au besoin.

  1. La modification

Plusieurs personnes utilisent des logiciels de modification numérique pour modifier, notamment, la luminosité de leurs photos. Malheureusement, je ne peux pas vraiment t’éclairer davantage dans ce domaine, puisque je n’ai jamais utilisé ce type de logiciel. Sache seulement qu’ils existent et peuvent t’aider à améliorer tes photos.

lune
Crédit photo : Jessie Fillion

Bonne chance mes crépus!

Note : J’ai capturé moi-même toutes les photos qui apparaissent dans cet article. N’hésitez pas à me montrer les vôtres dans les commentaires!

Jessiefillionrond

Par Jessie Fillion

MarieeveJosephrond

Marie-Ève Joseph

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de