Menu

Noël n’est pas un jour ni une saison, c’est un état d’esprit

Noël, ce n’est pas juste une fête d’abondance et d’avalanche de cadeaux. La dinde aux atacas de ta grand-mère, la tourtière de ta matante pis le pain-sandwich de ta mère. Oublie le sapin de 6 pieds, les guirlandes et les lumières dehors qui restent installées jusqu’au 8 février.

Pense à la mère, qui travaille 50 heures semaine pis qui n’est même pas capable d’acheter des ferreros rochers à ses flos pour Noël. Au petit gars, qui a le bas de son soute d’hiver troué pis qui ne peut pas se mettre à genoux dans la cour d’école pour faire des bonhommes de neige comme ses amis. Ce petit gars là, de 7 ans et 3 quarts, qui veut juste un bon manteau d’hiver pour arrêter de geler quand il marche ses 2 km pour aller à l’école parce que la Tercel 1998 de sa mère vient de rendre l’âme. Moi, je voudrais serrer dans mes bras le petit Xavier de sept ans et trois quarts en lui donnant ses mitaines, des legos, pis lui dire que tout va être correct.

C’est dur de mettre un visage sur la pauvreté.

Plusieurs choses sont possibles pour aider les démunis durant les réjouissances. Je suis particulièrement attirée vers l’Arbre Enchanté de Laurier Québec, en partenariat avec les Chevaliers de Colomb, dont j’aimerais vous parler. Comment ça fonction? Il vous est possible d’aller choisir une boule en carton au troisième étage du centre commercial. À l’intérieur de celle-ci, un enfant dans le besoin aura donné deux choix de cadeaux, et n’importe qui peut aller lui acheter un de ses choix et le rapporter d’ici le 15 décembre. Cette année, j’offrirai des pet shop à une petite fille de 7 ans, et j’aimerais plus que tout lui voir les yeux lorsqu’elle déballera son cadeau.

C’est dur de mettre un visage sur la pauvreté.

La petite Rosie que j’étais, Noël 2004, à 9 ans, était TELLEMENT contente de recevoir son livre en cadeau. Je le relis dans le temps des fêtes chaque année, pour commémorer le fait qu’un inconnu m’a offert un cadeau pour Noël.

C’est dur de mettre un visage sur la pauvreté.

Mais je vous jure que celui de la personne que vous allez aider s’illuminera de mille feux.

rosie

Par Rosie Morin-Michaud

esthergirouxrond

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de