Menu

Offrir un animal pour Noël

Offrir un animal pour Noël ou dans le cadre de toute autre célébration, c’est mémorable, ça fait de belles photos et ça rassemble. Pour plusieurs, ça marque une vie et ça fige le temps dans un instant de tendresse. Qui n’a jamais rêvé de se réveiller le matin de Noël avec une petite boule de poils attendrissante sous le sapin?

KOTIUGA_CATHERINE_1_9DEC
Source

Les vidéos de gens qui fondent en larmes en ouvrant une boîte cadeau avec un petit chiot à l’intérieur se comptent par centaines sur Internet. Si je peux vous avouer quelque chose, il m’arrive d’avoir les yeux plein d’eau quand je regarde l’émission Surprise. it’s a puppy!  diffusée à Animal Planet. Ça m’émeut de voir l’abondance d’amour et de joie que peuvent propager de si petits êtres sur des humains qui vivent alors de l’émotion si pure. Si seulement ces émotions sincères étaient durables pour tous… Tristement, les refuges, Kijiji, la SPCA et les taux d’euthanasie déplorables chez le vétérinaire sont là pour nous rappeler que tous n’ont pas conscience des implications que d’accueillir un être vivant dans son foyer. Je ne m’éterniserai pas sur le sort des milliers de petits lapins convoités dans le temps de Pâques, qui sombrent littéralement dans l’enfer de la négligence une fois la fébrilité de cette fête passée. Mais adopter un animal n’est pas à prendre à la légère.

Accueillir un petit être, ça amène de la douceur, mais aussi beaucoup de pipis et de cacas. Évident, direz-vous? Il y a pourtant un nombre alarmant de gens qui ne mettent pas du tout en pratique ce qu’ils savent en théorie ; déféquer est naturel pour tout animal et l’environnement doit être adapté et nettoyé en conséquence. Une hygiène de vie est aussi importante pour vous que pour eux.

Or, avant de penser à offrir un animal à quiconque, assurez-vous d’avoir une idée de leur situation financière. Au-delà du chiot, du chaton ou autre, il y a les besoins alimentaires, sanitaires, vétérinaires ainsi que les dépenses en jouets ou en équipement à combler. Les frais de gardiennage sont à inclure dans les paiements futurs également si la personne a tendance à voyager. Ainsi, soyez bien certain que la personne concernée a manifesté son désir profond d’adopter ou de recevoir un animal, et qu’elle est consciente des responsabilités que ça implique. Il faut faire la différence entre toutes les adorables photos et vidéos visionnées sur Pupflix ou Instagram nous donnant temporairement envie de faire de notre chez-soi un sanctuaire pour animaux, et la réalité de notre quotidien, des sacrifices que nous sommes prêts à faire pour intégrer un nouveau compagnon dans nos vies.

La personne à qui vous aimeriez offrir un animal, est-elle patiente? S’occuper d’un animal et le rendre conscient de vos limites demandent du temps, et on doit répéter souvent… en plus de ramasser quelques dégâts! Si la patience et le temps sont manquants, le dressage de l’animal va prendre une tournure désagréable pour tout le monde. Pas mal comme avoir un enfant, non ?

CathKot_Photo1_articleanimaux
Source

De ce fait, évaluer le temps à la disposition de la personne qui recevra l’animal est obligatoire. Tant d’animaux se font délaisser faute de temps! J’ai énormément de difficulté avec cette excuse, car le temps est une entité qu’on doit gérer, répartir en fonction des choix que nous avons faits. Ne faites pas payer un animal pour votre incertitude ou pour faire sourire votre blonde pendant une soirée. La personne à qui vous pensez offrir l’animal, en a-t-elle déjà eu d’autres? Est-ce qu’elle en côtoie régulièrement? A-t-elle la maturité pour rendre compte des responsabilités impliquées? Il est important que vous vous posiez ces questions avant de passer à l’achat.

À la suite de ces mises au point se voulant plutôt préventives que moralisantes, je sais que les animal lovers au Québec se font nombreux, et qu’une majorité ont le cœur à la bonne place. Je souhaite sincèrement que les animaux trouvant refuge dans les bras d’un nouveau maître cette année y resteront pour la vie!

Sur une note plus légère, Noël est arrivé un peu plus tôt chez moi cette année. Mon mari et moi avons fait un choix de couple réfléchi d’adopter un autre être dans notre petite famille. Je vous présente Wilson le corgi, qui saura certainement mettre de la vie et de la magie dans notre temps des fêtes, mais aussi dans la douzaine d’autres à venir!

animal noel
Crédit photo : Catherine Kotiuga

catherinekotiuagarondmarieandreecaron

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de