Menu

BFFF : My Best Friendzone Friend Forever

À toi, célibataire rêveuse;

À toi, célibataire coquine;

À toi et aux autres qui pourraient se poser des questions et aux opinions fermées qui pensent que s’est impossible d’avoir un meilleur ami, un vrai, sans tomber amoureuse, sans tomber dans ses bras, sans nuire à ses nouvelles aventures.

Bonne nouvelle : c’est parfaitement possible!

Pour ce faire, je te propose mon top 5 des conditions à mettre en place pour créer la parfaite friendzone.

1.Transparence, les dames!

La règle par excellence : tout se dire. Tu dois partager ton toi-même avec ton BFFF comme si c’était TA meilleure amie, celle avec qui y’a pas de tabous. Avec lui, ça doit être les mêmes exactes confessions : tu peux lui dire qu’aujourd’hui tu t’sens grosse comme une patate, que ton bouton dans l’front te fait rager, que t’as envie de pleurer en petite boulette parce que la solitude de Noël ça t’fait peur as f**k et que by the way, l’gars au manteau rouge dans ton cours du mardi matin, ben y’a de sacrées belles fesses!

Sois authentique dans ta façon d’être, aussi. Fais-toi confiance. Si t’es pas capable de lâcher ton fou, de chanter à tue-tête dans la voiture ou de le voir en fin de session avec ton gros chignon et ton mascara de la veille, y’a une première petite cloche qui sonne au loin.

Mets-toi pas en mode sourdine et pose-toi des questions.

2. Attirance physique?

Même si tu dois agir comme si c’était ta BF, y’a une chose qu’on ne peut pas négliger : t’es une fille, c’est un gars.

Alors peut-être que tes hormones, ELLES, ne voudront pas le friendzoner.

L’idéal, en fait, c’est qu’il ne soit pas ton genre de gars. Il peut être bien cute et plaire à tes amies, mais il faudrait que physiquement, tu n’aies pas nécessairement envie de te pendre à son cou.

Mesdemoiselles, je dois vous prévenir : ça risque d’arriver quand même.

Soir d’hiver, célibataires; soir froid, seules chez soi. Le lit est immense et t’as besoin d’une grande cuillère pour ramasser à la petite tes vilains malheurs, dont le plus gros : t’as pas de date.

Et là POUF! Y’a sa petite tête qui pop-up en bas à droite de ton écran. Erreur ou pas? C’est à toi de voir. En fait, c’est l’ultime mise à l’épreuve de votre amitié. Êtes-vous prêts pour ça?

Si vous avez à devenir autre chose, c’est probablement là que vous allez trouver votre réponse. Et les gens sont curieux, t’sais, alors ils essaient. Erreur ou pas? À toi de voir!

P.-S. : un soir très froid ou des BFFF très chauds peuvent avoir les mêmes résultats. Si tu veux pas avoir la tentation de « tester » votre amitié (parce qu’on va se le dire, c’est pas l’idéal : ça risque de fuc*er la patente), évite les petites soirées arrosées. Garde ça pour plus tard quand tu seras au niveau « advanced » de la BFFFitude.

Rappelle-toi aussi du point 1 : pas de tabous. Le lendemain, faudra parler de ce qui est arrivé.
Riez-en. Dédramatisez.

3. Verbaliser les règles

Après ces petits échanges collés, il sera important de mettre les cartes sur la table et de s’entendre sur jusqu’où peut aller la relation. Certaines sont bien contentes de passer à l’étape du cuddling friend et d’autres se promettent de ne plus recommencer. Pour ceux qui acceptent la tendresse, respectez l’ultime conseil : ne pas faire l’amour. L’a-m-o-u-r : ça l’dit. Duh!

Les bracelets BFFF vont être rompus d’ici peu : un va tomber in love de l’autre, l’autre va s’empêcher de voir sa nouvelle conquête pour l’un, l’un et l’autre ne s’entendront plus et ni l’un ni l’autre ne sera heureux au bout du compte.

Et que vous ayez goûté aux lèvres de l’autre ou non, c’est normal d’avoir un petit talk, histoire de remettre le point sur le i d’ami. On peut parler de la façon dont on se sent dans l’intensité du lien, du feeling que ça nous fait lorsqu’à l’épicerie, on s’fait dire par une mamie : « C’est beau l’amour, regarde les beaux tourtereaux Rénald! » Mais surtout, surtout, il faut verbaliser le pourquoi-nous-ne-sommes-pas-un-couple. Et pour ce faire, il faut savoir répondre à la question, bien sûr.

Encore une fois, si t’as pas réponse, c’est peut-être parce que t’as pas mis le point du i à la bonne place.

4. Pas de zones grises

Si tu fais une nouvelle rencontre et que t’en parles pas à ton BFFF, c’est pas normal. Tu dois être capable de lui raconter tes histoires d’amour ou d’un soir. Tu dois aussi être heureuse s’il a une nouvelle conquête, s’il arrive plus souriant un matin car la veille, il lui a dit je t’aime pour la première fois.

Si tu veux que votre relation perdure : rencontre sa blonde. Il faut éliminer toute haine « naturelle » qu’elle pourrait avoir à ton égard. Parce que non, au début, elle va pas particulièrement tripper sur toi. Je ne connais pas beaucoup de filles qui aiment arriver dans la vie d’un gars qui est « top one » dans la vie d’une autre fille. « Sa meilleure amie ». SURTOUT, si elle sait qu’un soir, il faisait froid, et qu’un autre, y’avait un gros 2 pour 1 sur les martinis!

Et si jamais son trop gros sourire du matin voile le tien, accepte ton erreur : tu t’es trompée, fille. T’es amoureuse.

Dis-lui.

5. Testing 1-2, 1-2

J’ai écrit plus haut que la nuit ensemble c’était l’ultime épreuve. C’est vrai, mais osez autre chose aussi. L’important c’est de ne pas rester dans l’idée buckée que ça reste au stade « ami » parce que « c’est d’même ».

Osez les activités en duo, les roadtrips, l’accroyoga, les sorties folles dans l’Vieux-Montréal, les soirées cuisine, cinéma, bingo…name it! Ça vous aidera à comprendre le pourquoi de votre relation, ou ça vous lancera un gros « pourquoi pas? » amoureux.

Eh oui, je suis une grande romantique et c’est certain que j’allais vous dire d’essayer de voir plus loin. Essayez. Et si là, seulement là, vous êtes incapables de vous imaginer en couple et que vous avez tout de même envie de repartir sur la go avec le petit frisé : bravo! Vous avez trouvé votre BFFF!

Et c’est une grande chance :

Parce que y’a pas de girly-gossip-de-merde.
Parce qu’un compliment de gars, ça a un je-ne-sais-quoi de plus.
Parce que t’as de meilleurs conseils sur quoi mettre pour ton rendez-vous galant.
Parce que ça t’aide à comprendre ce qui s’passe dans la tête des hommes.
Parce que ça t’aide aussi à comprendre ce qui s’passe plus bas.
Parce que y’a pas de chance que vous ayez le même crush.
Parce que ça relativise tes pensées de fi-fille stressée.
Parce que y’a un petit côté paternel que t’aime bien et un gros côté cave qui t’fait bien rire.
Parce que ça t’aide à acheter tes pneus d’hiver.
Parce que c’est toujours pratique une bonne paire de bras pour déménager tes trucs.
Parce que tu t’sens en sécurité, même en pack-sac au bout du monde

Et parce que ce que vous avez c’est exceptionnel, et vous l’savez.

Je fais partie de ces chanceuses-là.

Je vous souhaite une relation comme la mienne, mesdames!

Tu vas pouvoir te vanter qu’on parle de toi sur les Internets mon Jo. Big love gros cave! xx

Coraliefortinrond

Par Coralie Fortin-Bohemier

MarieeveJosephrond

Marie-Ève Joseph

One thought on “BFFF : My Best Friendzone Friend Forever

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre