Menu

Mon argent reste pas longtemps

J’ai une relation malsaine avec l’argent. Je l’avoue. J’aime dépenser. Je n’aime pas nécessairement m’acheter des tonnes de vêtements, mais je raffole du restaurant, du cinéma, des spectacles. J’ai aussi une obsession pour les livres. Les rares fois où j’ai réussi à accumuler un petit montant d’argent, c’était parce que j’avais pour projet de partir en voyage. Mais quand je revenais, mon petit butin avait disparu. Plus rien. Pouf!

Heureusement pour moi, je suis le genre de fille qui vit dans le présent. J’ai de la difficulté à me projeter dans le futur et ça peut me causer des soucis, surtout du point de vue financier. Je suis une fanatique du plaisir immédiat. De la joie instantanée. Du : « Mais il est en solde!?! ». Et du : « Ah! pis c’est pas grave, j’ai une paie jeudi! ». J’ai toujours cette impression que tout est limité. Que c’est une last chance. Ou que tout est unique. Que ce sont des deals du siècle. Tout ça pour dire que je suis nulle pour les économies…

Mon argent disparaît aussi vite qu’il apparaît. Je sais que je devrais m’accumuler un petit coussin. Que je serais donc bien contente de l’avoir, ce petit magot-là, dans quelques années. Mais j’ai de la misère. M’empêcher de faire des choses aujourd’hui pour pouvoir en faire d’autres dans 5 ou 6 ans, ce n’est pas quelque chose que j’arrive à faire naturellement. C’est si loin pour moi.

T’sais, je me dis : « Et si je ne me rends pas jusque-là? On ne sait jamais. Je suis mieux d’en profiter maintenant ». C’est ce que je me répète la plupart du temps quand je me fais dire que je dépense trop, que je voyage trop. Honnêtement, le voyage est une expérience de vie, et c’est sans contredit quelque chose qu’il faut faire pendant qu’on en a le temps. Mais peut-être que je me justifie. Peut-être que j’essaie de me convaincre.

Alors depuis quelques mois, j’essaie de me demander, à chacun de mes achats, si je risque de le regretter. J’essaie de m’établir un ordre de priorités. Et c’est comme ça que mes achats de vêtements ont drastiquement diminué. J’aime mieux mettre 20 $ de côté pour un prochain voyage que sur un t-shirt avec Iron Man dessus. J’aime mieux aller manger avec mon amie une fois aux deux semaines dans un bon resto que d’aller dîner à la cafétéria de l’école tous les midis. J’aime mieux m’abonner à Netflix que d’empiler des tonnes de DVD chez moi. Tu vois le genre?

Je sais, ce n’est pas ça qui va me permettre de m’acheter une maison plus tard. Mais j’essaie de faire un pas à la fois. De changer mes vieilles habitudes pour des nouvelles, plus saines. J’essaie d’être guidée par la réflexion plutôt que l’impulsion. Je m’impose des choix.

Et j’espère qu’avec le temps, je deviendrai une consommatrice plus responsable.

Qui se permettra quand même des petits plaisirs.

De temps en temps.

emilielalo

Par Émilie Lalo

gabriellebernierrond

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de