Menu

Mes Noëls recomposés

Le temps des fêtes, c’est toujours un casse-tête de soupers, de soirées, de brunchs et de bon temps en famille. C’est le moment dans l’année où tu revois tes oncles, tes cousines pis même tes amis du secondaire. C’est pas toujours simple d’organiser la panoplie d’événements prévus à ton horaire. Imagine quand ta famille est séparée en deux. On vient alors de doubler la mise.

Mes parents sont séparés depuis bien des années déjà. La gestion de mes allées et venues dans leur maison a toujours été très simple. C’est à Noël que les choses se corsaient. Pas que ça engendrait des chicanes ou des débats interminables, non. Mes parents se sont toujours entendus à merveille sur un seul aspect : c’est moi qui dois faire mes choix. C’est moi qui devais décider quel parent j’allais laisser seul pour l’une des deux grandes festivités, soit Noël et le jour de l’An. Ç’a toujours été bien difficile pour moi de faire ce choix parce que je ne voulais pas que mes parents pensent que j’en aime un plus que l’autre. Et encore là, dans ma situation, j’avais un avantage capital : mes deux parents habitaient la même ville. Je pouvais faire le choix de passer le 24 chez ma mère et le 25 chez mon père. Certains de mes amis, quant à eux, devaient faire le choix de partir pour le temps des fêtes en abandonnant l’un ou l’autre de leurs parents. Et ça, ça devait être terrible.

temps des fêtes
Source

« Ouin, mais tu vas avoir le double de cadeaux à Noël! »

Ce n’est pas totalement faux, mais ça n’a rien à voir avec la satisfaction d’avoir sa famille unie pour célébrer ce temps si spécial de l’année. Toutefois, avec les années, on s’habitue. On voit de plus en plus la chance qu’on a d’être entouré d’autant de gens qui nous aiment. Des gens qui, même sans un lien de sang, prennent une place dans notre vie comme s’ils en avaient toujours fait partie. Une famille élargie, c’est de nouveaux frères, quatre grands-pères, le double d’événements festifs, de becs sur les joues et de tourtières, mais surtout c’est un niveau de bonheur éléphantesque.

VirginieDrapeaurmarielortierond

Marie Lortie Côté

Photo de couverture : Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre