Menu

7 résolutions littéraires pour 2017

Si tu es comme moi – comme nous toutes? — début d’année rime avec résolutions. Perte de poids? Aimer mieux, plus ou moins? Apprendre à faire confiance? Réaliser un rêve? Pour vous, j’ai pris la décision de prendre des résolutions littéraires que j’espère pouvoir tenir… Et vous encourager à en faire autant.

Lire varié

On a souvent tendance à lire des romans. Mais il est aussi facile de prendre un recueil de nouvelles, un recueil de poésie, une pièce de théâtre. Ou encore de choisir des romans différents, que soit dans leur forme (en prose ou en dialogue) ou par leur origine (de la Russie, de l’Afrique ou du Japon, pourquoi pas?).

Lire en plus grande quantité

Je ne lis pas assez – selon moi. Cet été, pendant mes vacances, je me suis mise au défi de lire un livre par jour. J’ai réussi, et j’ai voulu poursuivre le reste de l’année. Sans y arriver tout à fait à cause de mes obligations (travail, sport, bénévolat), j’ai tranquillement redéveloppé le réflexe de traîner un livre avec moi dans les moments d’attente, d’ouvrir un livre plutôt que la télé. À tel point que je lis deux ou trois livres en parallèle.

Relire

Reprendre nos vieux classiques. Redécouvrir des auteurs que nous apprécions. Renouer avec des histoires qui nous ont autrefois transportés pour prendre la portée de ce que nous étions alors. Pour réaliser, avec bonheur, que nous apprécions toujours autant ces mots, et l’empreinte qu’ils laissent en nous, question de se redécouvrir autrement.

Partager ses lectures

Je ne me considère pas matérialiste, mais disons-le, je suis très possessive de mes livres. Ce sont des biens précieux pour moi, des objets de valeur. Je n’ai donc pas d’élan naturel à les prêter. Toutefois, je suis aussi ce genre de personne qui demande à ses proches : as-tu ce livre? Et de s’étonner que non. J’ai décidé de tranquillement tendre le livre, pour partager mes découvertes.

Lire québécois

Je suis une « dix-neuvièmiste » assumée. Contrairement à beaucoup, Maupassant et Zola, des cauchemars d’école pour certains, sont mes auteurs phares. Mais j’ai tout lu déjà. Donc question de me renouveler, je m’offre le plaisir des livres québécois. Sans dire que cela rejoint mon imaginaire comme mes romans préférés, il y a ces choses toujours nombreuses dans les livres d’ici qui me font dire, c’est moi, c’est nous. Oui, c’est vrai. Et ça fait du bien, un très grand bien de lire et de savoir que nous ne sommes pas seuls.

Acheter à lire

Je suis fan de ma bibliothèque. J’ai le plaisir d’habiter en ville et d’être à deux pas. Mais j’ai aussi le plaisir, encore plus grand, d’avoir une librairie de quartier, avec ces libraires vraiment chouettes et leurs recommandations étonnantes, vers lesquelles je ne me serais pas tournée naturellement. Depuis, chaque jour de paie, je m’y rends, passe dans les allées et je prends des livres selon mes envies, selon les dernières entrées…

Donner à lire

Nouvelle naissance? Cadeau de fête? À mon sens offrir un livre en cadeau, c’est offrir de l’imaginaire, des mondes, de la culture à peu de prix. C’est aussi, à peu de frais, un cadeau qui peut se révéler très personnel et très intime.

Que 2017 soit l’année de toutes les lectures – et donc, de tous les possibles!

À vos livres, Crépus!  ☺

EmmanuelleBelleaurondannemariebilodeaurond

One thought on “7 résolutions littéraires pour 2017

  1. Allo,

    Je deviens très accroc à tes petits articles qui me font découvrir beaucoup littérairement. Une chance que t’es là! J’ajouterai à tes résolutions littéraires, de parler littérature. Dans la vie, on échange sur nos séries, les films de l’heure, les émissions phares, mais nous n’avons pas beaucoup la culture de parler des oeuvres littéraires qui, bien souvent, mériteraient des heures et des heures de jasette.

    Merci Emmanuelle de nous parler de littérature

    Ton collègue David

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de