Menu

Limoilou, mon amie

J’vais te parler de Limoilou comme on parle d’une amie.

Avant de déménager ici, j’habitais à Ste-Foy. Le Ste-Foy derrière le cégep et le Star Bar. Les arrêts d’autobus pleins à craquer, les vomis fluos dans la neige sur ton chemin vers chez toi, tout ça. T’sais l’amie du secondaire qui se maquille trop à ton goût et qui s’éloigne de tes valeurs (sans offense Ste-Foy, j’étais juste pas à ma place)? Ben c’est ça.

BOUCHARD-LACHANCE_AUDREY_1_JANVIER2017
Source

Dans toute ma jeune adultitude, je lorgnais Limoilou du coin de l’œil. Je me faisais dire à quel point il faisait bon y vivre, que ça devenait de plus en plus un quartier familial, grano, hipster, etc. T’sais, tout pour attirer ma jeune moi.

Après plus de 4 ans dans le quartier (et 4 apparts plus tard!), je peux en témoigner : oui, il fait bon vivre ici. Limoilou est enfin devenue mon amie! J’ai trouvé ici une amie fidèle qui me ressemble et est en constante évolution. Elle a tout pour me plaire avec ses commerces tantôt en vogue, tantôt traditionnels comme on les aime.

Effectivement, comme les médias aiment à nous le rappeler, oui, de plus en plus de commerces de proximité y voient le jour. Des bars, des épiceries, des restos, en veux-tu, en v’là! Si bien que beaucoup de gens déménagent à Limoilou dans l’espoir d’y trouver une qualité de vie intéressante. Impossible pour moi de les blâmer, j’adore mon quartier et j’y suis pour rester!

BOUCHARD-LACHANCE_AUDREY_2_JANVIER2017
Source

À titre d’exemple, on a récemment bénéficié de l’arrivée d’une épicerie en vrac sur la 3e avenue, La Récolte. Et elle était attendue! Pour l’instant, on peut y retrouver de nombreux produits secs (farines, légumineuses, riz, épices, noix, etc.) ainsi que des produits liquides (huiles, vinaigres, produits ménagers, etc.), et l’offre se développera au même rythme que la clientèle.

Parmi mes autres coups de cœurs du quartier, qui sont peut-être moins connus du grand public, citons le restaurant salvadorien La Salsa pour la qualité de ses plats à un prix plus qu’abordable, la discrète épicerie africaine au coin de la 8e avenue et de la 11e rue, la Friperie du Pavois, où l’on déniche de très beaux morceaux tout en soutenant un organisme du coin, le resto La Mama grilled-cheese pour des grilled-cheese savoureux et un service qui te fera sentir comme dans ton salon, l’épicerie Alimentation L’Impact, qui détient probablement la plus grande sélection de bières de microbrasseries de la basse-ville, et finalement, le dernier mais certainement pas le moindre : Chez Carlos Café – Boulangerie, un plus que sympathique resto colombien où je dois facilement passer une fin de semaine sur deux! Tu passes à côté de quelque chose si tu n’as jamais dégusté ses arepas, ses empanadas ou ses patacones! J’te l’dis, même ma mère est tombée sur les fesses (t’sais, quand on parle d’un argument en béton)!

BOUCHARD-LACHANCE_AUDREY_3_JANVIER2017
Source

Ah bien sûr, j’aurais pu parler d’Article 721, de La Folle Fourchette, de Nektar Caféologue, des Fistons, du Fun en bouche, du Lièvre & la tortue, de La Réserve, d’OS Rôtisserie de quartier, du Cendrillon, et j’en passe! Ce sont tous d’excellents commerces que je fréquente et adore!

Limoilou est belle de par sa diversité, autant culturelle que sociale ou économique. D’un quartier ouvrier plutôt modeste, elle a su traverser le temps pour se donner une cure de rajeunissement et ainsi attirer de nombreux couples, familles, jeunes et étudiants. Même si de nombreux nouveaux commerces y ouvrent leurs portes chaque année, il ne faudrait pas oublier d’où elle vient et qui y habite encore. C’est pourquoi j’aime encourager des commerces peut-être moins connus mais plus abordables, afin de préserver cette mixité sociale qui fait de Limoilou ce qu’elle est. On n’a qu’à se rappeler la saga des bancs de parc de cet été qui, même si elle m’a d’abord choquée, m’a ensuite réconciliée avec mon quartier de par son dénouement empreint d’humanité.

BOUCHARD-LACHANCE_AUDREY_4_JANVIER2017
Source

Pour 2017 mon amie, je te souhaite de continuer à vivre, à évoluer et à changer, sans pour autant oublier ceux qui t’habitaient et te faisaient vivre avant nous. Tu es belle et tu le resteras, j’en suis certaine.

Bonne année mon amie!

audreybouchardlachancerond

Par Audrey Bouchard-Lachance

 

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de