Menu

Se distancer des technologies, oui c’est possible!

Dans cette ère de technologie et de grande vitesse, il est parfois important de peser sur le bouton pause. Trop souvent, nos interactions avec les autres sont troublées par les appareils électroniques et les médias sociaux. Afin d’entrer en communication avec les personnes qui sont absentes, on oublie ou on ne prend pas le temps de profiter de ceux qui sont avec nous. Quelques fois par année, je décide de tout fermer. C’est une sorte de cure pour moi. Ma personnalité intense fait en sorte que j’ai parfois de la difficulté à faire la part des choses. Alors, pour retrouver l’équilibre je prends congé. C’est ce que j’ai fait durant le temps des fêtes. Pendant une dizaine de jours, j’ai désinstallé Facebook de mon cellulaire et retrouvé sa fonction première soit celle de faire des appels. Pour moi, ces dix jours ont été très ressourçant. Au bout de trois jours, je ne pensais même plus à charger mon cellulaire et le fait que je sois à 15 % de batterie ne me faisait plus sentir angoissée. Des petits trucs!

  • Retirer les applications que tu utilises le plus. Eh oui, c’est certain que c’est facile les installer, mais quand elles n’y sont plus, il n’y a plus toutes les notifications et ça diminue les tentations!
  • Se centrer sur ses objectifs. Quand je décide de prendre une pause, je me dis toujours jusqu’à quelle date je veux me rendre. Donc, plus ça avance et plus je me sens fière!
  • Je centre mon attention sur des choses sur lesquelles normalement je ne prends pas le temps, car je suis sur Facebook ou mon téléphone. Alors, je garde un livre, un livre de mots croisés et un carnet de notes. Ça fait ainsi davantage travailler mon intellect et me fait faire des choses qui sont normalement illuminées par un écran lumineux.
  • Savourer chaque moment que vous passez avec vos proches. Souvent, la technologie fait en sorte qu’on s’éloigne les uns des autres. On se rend vite compte, quand les téléphones sont rangés dans un panier dans le garde-robe d’entrée que les moments sont plus vrais.
Le dernier texte n’a pas comme but de dire que les cellulaires ou Facebook sont nocifs et qu’on devrait arrêter de les utiliser. Je pense qu’il faut être responsable et ne pas être dans l’excès. Les moments qui ont le plus de sens sont ceux que l’on partage avec ceux que l’on aime. Oui, il est possible de photographier et publier les moments importants de nos vies. Cependant, il ne faut pas perdre ces moments à essayer de les montrer aux autres. Vivons pour nous et non pas ce que nos 500 amis vont en penser. On peut prendre une seule belle photo d’une soirée avec des gens extraordinaires afin de démontrer réellement la qualité de ce moment.
Profitons des moments ensemble et retrouvons l’équilibre!

Andreannenoelrond

audreydumontrond

Audrey Dumont

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de