Menu

J’accuse: 5 monologues crus et touchants

Samedi après-midi, Emilie et moi avons eu le plaisir d’assister à la pièce de théâtre J’accuse d’Annick Lefebvre (mise en scène par Sylvain Bélanger) au Théâtre La Bordée.

IMG_0193

Crédit photo: Mary Lynn Kimberly Kiley

Si tu penses encore que le théâtre c’est pas pour toi, ou que c’est réservé à une classe de gens X, j’ai des petites nouvelles pour toi! J’accuse est une pièce très actuelle, aux monologues crus, directs, criants d’authenticité et qui portent à réflexion. Les comédiennes sont talentueuses et attachantes! Il y a celle qui encaisse (Catherine Paquin-Béchard), une vendeuse de bas de nylon complètement écoeurée, celle qui agresse (Catherine Trudeau), une jeune femme qui a lancé sa business dans un contexte socio-économique difficile, celle qui intègre (Alice Pascual), immigrante essayant de trouver sa place, celle qui adule (Debbie Lynch-White), qui voue un culte déraisonnable à Isabelle Boulay, et celle qui aime (Léane Labrèche-Dor) trop et mal. C’est surtout cinq femmes qui explosent devant nous pour crier leur frustration! J’ai ri, j’ai eu des malaises, des frustrations, puis j’ai été touchée, bref j’ai été tout sauf indifférente!

J’accuse est présentée à La Bordée jusqu’au 4 février et tu ne veux pas manquer ça!

marylynn

Mary Lynn Kimberly Kiley

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de