Menu

Mon voyage en Thaïlande, c’est dans cinq jours!

Voilà plusieurs années que ma bonne amie Élyse et moi on souhaite voyager ensemble. Plusieurs réussissent à voyager dès le début de la vingtaine alors que nous deux, nous avons complété DEC+BAC en sciences infirmières et avons commencé à travailler très tôt dans notre domaine. Une fois bien établies, il y a environ un an, on s’est jeté un coup d’œil complice et on s’est dit : « On part pour la Thaïlande? On part pour la Thaïlande!!! Yahoo!! »

On s’est fait un planning sur quelques mois pour se permettre un voyage à la hauteur de nos attentes et clairement à notre image! Voici les quelques étapes qui nous mènent à ce jour, tout près du départ!

voyage

Faut dire que je suis chanceuse d’avoir une partner de voyage que j’aime fort et que je considère comme une sista from another mother. À partir de là, faut aussi dire qu’il est primordial de n’avoir aucun doute avant de partir avec quelqu’un. On peut jamais savoir comment ça va se passer et faut être super honnête sur comment on voit le voyage et quelles sont nos attentes par rapport à celui-ci. Après ça, on part, et si ça « fouerre », y a deux choix : (1) s’en vouloir pour toute la vie ou (2) s’en parler, passer par-dessus et garder de bons liens (avec ou sans repartir avec, ça c’est une chance à prendre, hihi!).

Bon, en premier de tout, y a le choix de la destination. Après avoir fait une liste chacune, nous les avons mises en commun et nous avons fait notre choix en nous partageant nos intérêts. On avait envie d’un voyage où il ferait chaud, que ce serait exotique et dépaysant avec des paysages à couper le souffle!

Puis, faut avoir des vacances : des fois, c’est compliqué pour tous les voyageurs, alors vaut mieux le prévoir OU être prêt à tout mettre de côté le temps de l’aventure! Ensuite, j’ai commencé à m’informer sur les périodes de l’année où la température est plus clémente et donc, pour la Thaïlande, où la saison des pluies est terminée.

voyager

On a choisi la longueur du voyage selon le temps dont on avait besoin pour faire le tour de nos points d’intérêt et selon les recommandations de guides de voyage, puis d’amis qui y sont déjà allés.

Parlant de guides de voyage, il y en a dans les librairies et les bibliothèques et on s’entend qu’Internet est rempli de sites tous plus intéressants et complets les uns que les autres. Guides officiels VS blogues de nomades : je vous dirais de consulter de l’information sur les deux. Rendez votre voyage à votre image, sortez de votre zone de confort et permettez-vous de suivre votre intuition! Plusieurs chaînes de « Youtubeurs » et d’« Instagrammeurs » sont des plateformes médias parfaites pour explorer à distance votre future destination.

Ensuite, c’est un must de fixer un budget afin d’économiser (à moins d’avoir gagné des millions à la « lotto », alors là, gâte-« toé »!) pour pouvoir y aller sans stress. En fait, les billets d’avion, l’hébergement et la nourriture, c’est la base, ensuite les activités. Pour les billets d’avion, j’ai « zieuté » Google Flights pendant près de huit mois pour vérifier la tendance des prix et le temps de vol ainsi que les escales. En novembre, soit trois mois avant le départ prévu, j’ai eu une alerte courriel et j’ai appelé ma « chum » Élyse! On a acheté et ça confirmait notre aventure!

Comme on se fait un voyage backpack, on a choisi de ne pas réserver tous nos hébergements avant d’être sur place et surtout parce que notre destination nous le permet. Il y a des tonnes d’auberges de jeunesse, d’hôtels, de logements AirBnb, sites de campings et plus, si vous êtes pas trop prudent… ! On a réservé nos trois premières nuits par précaution quand même! 😉

On a choisi les activités qui nous plaisent en se disant qu’on va tenter de toutes les faire le plus possible, mais si l’occasion ne s’y prête pas : pas plus grave que ça! En gros, on a pensé à visiter des temples, faire du trekking, prendre des cours de cuisine thaïlandaise, relaxer sur la plage, assister à des combats de boxe thaïlandaise (muay-thaï), accéder à un refuge pour éléphants, faire du paddle board, méditer, échanger avec d’autres voyageurs, découvrir la culture et ses moeurs, participer à des cours de yoga et se gâter avec une séance de massage thérapeutique.

voyage

Ensuite, les bagages se font selon les activités qui nous attirent. Leitmotiv : voyager léger et de façon écoresponsable! Y a une plage ou de l’eau : amène ton maillot; y a une tonne de marches à monter : ajoute de bons souliers; y a des insectes à profusion : « greille »-toi de lotion! Haha, tu connais la suite! Fait chaud : couvre-toi pas trop! Bon, ça suffit les rimes (j’suis un peu beaucoup excitée par mon départ dans cinq jours!). J’ai rassemblé plein d’items pour mon bagage dans un coin de ma maison pendant quelques semaines pour voir ce dont j’avais besoin ou non.

Enfin, la gestion du stress se fait en jasant avec des connaisseurs et en nommant les craintes… et en ne se faisant pas d’attentes! En voyage, tout peut arriver comme péripéties et faut se laisser de l’espace mental émotionnel pour les vivre.

Derniers points :

  • Assure-toi que ton passeport est valide!
  • Va dans une clinique de santé-voyage ou une pharmacie où ce type de service est offert.
  • Fais-toi une trousse de premiers soins.
  • Garde de la place dans tes bagages pour des souvenirs.
  • Prévois ton absence : plantes, animaux, auto, courrier postal, mais aussi virtuel (message d’absence).
  • Selon certaines destinations, des réservations sont nécessaires pour les déplacements et activités; planifie-les.

thailande

Bref, je vous partage mes trois mots pour un voyage réussi : ouverture d’esprit, intuition et moment présent! Et ma mère rajouterait : sécurité et il faut donner des nouvelles à sa famille! 😋

Je vous reviens après notre voyage avec mes must de la Thaïlande!

sarahmillerrondArianelehouxrond

Saroune xxx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre