Menu

Le stéréotype du voyageur

J’ai une histoire à vous raconter, les chums.

Comme la plupart du monde, il m’est un jour arrivé d’essayer de swipper quelques rencontres sur l’application Tinder. Vous connaissez un peu le concept : à l’aide d’une courte description de toi-même (pas trop personnelle pour laisser le suspense) et de 5 de tes photos, tu dois convaincre les gens que t’es cool. Pour avoir des matchs qui ont du sens, tu mets tes plus belles photos, celles qui représentent le plus ta personnalité et tes intérêts. Pour ma part, j’avais glissé quelques-unes de mes photos de voyage dont une où l’on me voyait faire du pouce avec mon énorme backpack sur la transcanadienne.

 transcanadienne
Crédit photo : Savannah Bussières

Puis, furent les matchs et le premier contact afin de briser la glace (je laissais souvent les garçons faire cette partie-là du deal, parce que bon, j’avais d’autre gars à swipper/chats à fouetter). En résumé, ça ressemblait souvent à ceci :

« Gars : Salut! Je vois que t’es une voyageuse!
Moi : Ouais, bin j’ai voyagé un petit peu!
Gars : Ah ouin!? Où ça?
Moi : Bin, je suis allée dans l’Ouest canadien un été et deux semaines au Costa Rica.
Gars : Ahh… Ok.
Gars :… Moi j’ai fait 55 pays sur le pouce en faisant une grève de la faim pas de souliers pendant 8 ans entre le cégep pis mon bac pour apprendre l’apiculture vietnamienne sur le dos d’un chameau en serrant la main de Kim Jong Un dans un temple bouddhiste…trois fois de suite. »

BREF.

Mon expérience de voyageuse était jamais valable. J’étais jamais une real.

Ce qui m’amène au sujet de cet article : les stéréotypes du voyageur.

 voyageur
Source

Premièrement, sachez que l’étiquette du voyageur sous-entend beaucoup de critères.

D’abord, pour faire partie de la gang, tu ne dois pas voyager avec une valise. Tu dois partir avec un sac à dos. Et il doit être imposant. Mais contenir le moins de choses possible. Parce qu’un vrai voyageur sait se contenter du nécessaire (et même moins que ça).

Puis, tu dois partir loin. Parce que tout le monde sait qu’on ne voyage pas dans son propre pays : on visite. C’est pas pareil.

Ah, et il faut partir longtemps. Minimum un mois. En bas de ça, ça compte pas. C’est pas un voyage, c’est des vacances. Sinon, il faut aussi partir souvent. Au moins une fois par année, sinon ton titre de voyageur s’annule. C’est comme ton permis de conduire, il faut que tu le renouvelles si tu veux le garder.

Aussi, il y a un bonus si tu pars seul. Et en conditions extrêmes. Genre une ascension du Kilimandjaro pieds nus, c’est bon pour ton CV de voyageur. Et il ne faut surtout pas qu’on te voie mettre les pieds dans un endroit touristique.

 voyageur
Source

Bien sûr, j’espère que vous ne prenez rien de ce que je viens de dire au sérieux!

Mettre des étiquettes sur les gens pour les décrire, c’est vraiment quelque chose que je déteste. T’as le droit de dire que t’es une voyageuse même si tu peux te payer seulement un trip d’une semaine par année. Même si c’est dans un tout inclus. Même si tu ne tiens pas de blogue pour en jaser.

Mon trip ne vaut pas plus que le tien dans l’échelle du voyage.

Nous avons tous des budgets, des horaires, des obligations, des désirs et des limites différents. Par définition, le voyage c’est l’action de voyager, de se rendre ou d’être transporté en un autre lieu. C’est pas écrit qu’il faut que ça soit loin ou longtemps et ça n’explique pas quelle activité il faut faire et ne pas faire.

Il faut arrêter de vouloir satisfaire tout le monde. Il est important de se rappeler qu’on voyage d’abord pour soi-même et non pour combler les attentes des gens. Le but ici n’est pas de se comparer, loin de là. Il faut arrêter de se sentir catégorisé et surtout il ne faut pas étiqueter les gens lorsqu’ils font de leur mieux pour réussir à faire les choses qu’ils aiment!

Dans les voyages comme dans la vie, il faut savoir respecter nos limites et surtout nous faire plaisir.

Alors la prochaine fois qu’on vous roulera les yeux lorsque vous affirmerez être une voyageuse, pensez à ceci : le voyage est un état d’esprit et ceux qui vous jugeront ont un esprit fermé! 😉

Enjoy your trip!

Jessiefillionrond

Par Jessie Fillion

MarieeveJosephrond

Marie-Ève Joseph

One thought on “Le stéréotype du voyageur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre