Menu

Avoir les pouces niaiseux

On a les deux pieds dans les réseaux sociaux où la communication se fait instantanément. Où on n’a même plus besoin de sortir de chez nous pour commander des vêtements ou suivre un cours.

On a les deux pieds dans le numérique.

Ç’a du bon et du mauvais. Tu peux très bien facetimer ton amie à l’autre bout du monde, mais tu peux aussi envoyer le mauvais travail à ton prof.

Annonce pas à ta mère que tu es à l’hôpital par texto. Même si c’est juste un rhume, c’est ta mère.

Dis pas à ta meilleure amie que son chum la trompe depuis 2015 à travers une conversation Facebook où tu iras ploguer un emoji triste ensuite. Va chez elle et offre-lui ton épaule et tout ce qu’elle te demande.

Et s’il-te-plaît, laisse pas ta blonde ou ton chum entre deux notifications de mise à jour.

Lève la tête.

Le problème avec l’instantané, c’est qu’on ne fait plus attention à ce que l’on écrit. On tape super vite sur nos écrans et les réflexions viennent après. Il n’y a rien de plus honteux que d’envoyer un screenshot d’une conversation avec sa date à sa date

En fait, les messages qui partent des pouces devraient juste servir à planifier des rencontres, raconter des petits potins, faire un retour sur la soirée de la veille, envoyer des photos d’outfits. Tout ce qui fait rire, mais pas trop, sourire, mais pas trop. Juste pour dire qu’on laisse la flamme allumée.

On a des conversations ben trop importantes à travers nos écrans et on perd beaucoup. On perd le vrai, l’intonation, les mimiques et même les soupirs. On perd le réel, les larmes, les rires et tout ce qui vient avec.

On devrait avoir ces conversations-là face à face. En chair et en os, à des endroits où on peut se serrer dans nos bras après s’être crié dessus. Se dire, dans la vraie vie, qu’on s’aime avec les yeux pleins d’eau.

C’est beaucoup plus difficile de s’envoyer chier en se regardant dans les yeux.
Encore plus de se dire je t’aime.

florencevezinarondgabriellebernierrond

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de