Menu

L’art de l’épicerie à petit prix

Depuis le mois d’août, je vis en appartement pour la première fois de ma vie, comme une grande fille, avec ma BFF (#goals). J’avais entendu plein d’histoires d’étudiants qui se nourrissaient exclusivement de toasts au beurre de peanuts ou de Kraft Diner, pis ça me faisait un peu peur : ça me tentait pas! Sans aller dans les détails, je ne roule pas sur l’or, mais je me disais que même avec mon portefeuille d’étudiante, il y avait sans doute moyen d’acheter et de manger efficacement. Bon, on va se le dire, les premières semaines je m’ennuyais pas mal de ma maman; la bouffe réconfortante, les repas déjà prêts et chauds en arrivant à la maison, peu ou pas de dépenses pour l’épicerie… La belle vie, quoi! Depuis, je suis devenue assez à l’aise avec l’art de faire l’épicerie et les économies, donc j’avais envie de te partager mes trucs personnels basics pour avoir une alimentation décente avec un budget plus limité :

  1. Faire une liste et s’y tenir

En fait, je te dirais même de faire 2 listes. Je commence toujours par me faire un aperçu des repas que j’ai envie de manger pendant la semaine; j’essaie souvent de planifier des trucs pour avoir des restes, c’est toujours pratique pour apporter à l’école (ou au travail) ou simplement pour te sauver la préparation d’un repas. Ensuite, je regarde ce que j’ai et ce qu’il me manque, puis je fais la liste des choses à acheter, en fonction du truc #2. Le plus important avec ta liste, c’est de t’y tenir! Ça peut être tentant de faire le tour des rangées, de saliver devant les pâtisseries ou les chips au ketchup, mais en ayant écrit seulement les choses dont tu as besoin, tu pourras aller les chercher directement et résister à l’envie de dépenser pour des choses dont tu n’as pas besoin : économie d’argent, et de temps!

  1. Repérer les spéciaux dans les circulaires

Ça demande un peu de temps, mais c’est une étape essentielle pour faire de bons achats! Regarde les bons deals et compare ce que les différents supermarchés ont à t’offrir chaque semaine. Au départ, je n’avais pas vraiment de références pour savoir ce qui valait la peine ou non en ce qui concerne les rabais; il faut dire que ma mère a été mon coach pour dire si un produit n’est pas cher, quel prix payer en moyenne, etc. Avec le temps, on apprend et je ne me gêne pas pour aller dans plusieurs commerces si cela fait une bonne différence dans mon budget.

  1. Utiliser les coupons

Je me souviens, au secondaire, quand je voulais aller manger au Subway avec mes amis et que ma mère me disait « Ah ben tiens, prends un coupon! », c’était un gros NON pour moi! T’sais, j’allais tellement avoir l’air pas cool, à mes yeux c’était la honte utiliser des coupons. Eh ben, aujourd’hui, laisse-moi te dire que les coupons sont mes amis! Je ne te dis pas de devenir un accro du couponing avec un gros cartable qui fait des épiceries extrêmes, mais de rester à l’affût car on peut faire des belles économies avec quelques coupons.

LAVOIE_AUDREY-MAUDE_#1_FEVRIER 

  1. Faire des réserves

Justement, quand il y de bons rabais, je te conseille de faire des petites réserves des choses que tu aimes et que tu sais que tu consommes beaucoup, surtout les produits secs ou en cannes, par exemple. Ah pis, le congélateur est aussi une merveilleuse invention, sers-toi en!

  1. Faire l’épicerie le ventre plein

Ça paraît niaiseux de même, mais c’est vrai! Quand on fait l’épicerie avec le ventre vide, tout nous semble soudainement tellement alléchant, savoureux, attirant… Déjoue la tentation en ayant l’estomac bien rempli! On a tendance à moins avoir envie de d’acheter de nourriture quand on n’a pas faim.

  1. Lunchs de maman/papa

Meilleure façon d’économiser à l’épicerie? En n’allant PAS à l’épicerie, duh. Pis comment on fait ça? C’est simple : si tu as la chance d’avoir tes parents, et qu’ils aiment cuisiner, ça peut être pratique de repartir de leur maison avec quelques plats qui peuvent se congeler, genre la bonne sauce à spag’ de ta grand-mère.

  1. Splitter avec les colocs

Si tu vis avec des colocataires, ça peut être intéressant pour tout le monde d’acheter de la bouffe en commun! Ma coloc et moi, par exemple, on se sépare plein de trucs de base qu’on sait qu’on mangea toutes les deux : sucre, farine, mayonnaise, ketchup, œufs, etc. Ça coûte moins cher, et c’est gagnant-gagnant pour tous.

  1. Acheter les marques maisons

Les supermarchés ont tous leurs marques maison, qui sont généralement bien moins chères que les marques plus populaires. Personnellement, j’ai longtemps eu des préjugés envers ces marques, mais au final, il n’y a presque pas de différence et même que plusieurs se sont avérées meilleures que les plus connues!

  1. Programmes de récompense

Finalement, de nombreuses épiceries offrent des programmes de récompenses pour leurs clients, comme des cartes de points. Le supermarché que je préfère fréquenter offre un rabais de 10 % aux étudiants le lundi. J’étais comme un enfant le jour de Noël la première fois que la caissière m’a dit ça. Ça paraît peu, mais au final, tous les sous comptent. Prends le temps de t’informer des différents programmes et promotions offertes par les épiceries de ton coin.

Sur ce, attrape tes sacs réutilisables et un panier, et va faire ton épicerie tout en sauvant des sous comme la ou le pro que tu es!

audreymaudelavoierond

Par Audrey-Maude Lavoie

catherinejodoinr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre