Menu

J’arrête de boire pour un mois (partie 1)

Alors, c’est décidé!

Je m’inspire de mouvements tels que le Dry January ou 28 jours sans alcool/28 Days Sober, qui sont des initiatives voulant que les gens arrêtent toute consommation d’alcool pendant un mois, pour me « botter le cul » (en bon québécois) et tenter de réduire à zéro mes consommations.

LAPIERRE_GUILLAUME_10FÉVRIER_1

Le Dry January est un mouvement social britannique qui a commencé en 2011, grâce à Emily Robinson, et qui ne cesse de prendre de l’ampleur. Emily voulait courir un marathon en février et, pour s’y préparer, elle arrêta de consommer de l’alcool dans le but de perdre du poids, mieux dormir et avoir plus d’énergie (you go, girl). En 2016, il a été estimé qu’un Britannique sur six a fait la tentative du Dry January. Qui aurait cru que le mouvement, faisant la promotion d’un mode de vie sain et actif, deviendrait si populaire?

28 jours sans alcool/28 Days Sober, de son côté, est parti de l’initiative de deux personnes qui ont choisi d’arrêter de boire pendant tout le mois de février et qui, très rapidement, se sont fait remarquer par la Fondation Jean Lapointe, qui s’implique assez activement dans la lutte contre la toxicomanie et qui, depuis, supporte le mouvement.  

Avec l’outil de calcul disponible sur le site de 28 jours sans alcool, j’ai été en mesure de déterminer que je dépensais (environ) 200 $ par mois pour de l’alcool (oups). Maman, Papa, je m’excuse. Ce que l’outil de calcul m’a permis de calculer, aussi, c’est que ce montant approximatif pouvait représenter près de 3 112 calories. Ouch…!

Bon, revenons-en à ma décision d’arrêter de boire pendant un mois.

Pourquoi le faire en février-mars et non en janvier? Parce que.

Pourquoi le faire, point? Eh bien… voici quelques raisons rapides qui me viennent en tête :

  • L’alcool coûte quand même cher (quand tu ne bois pas de Pabst, t’sais).
  • Qu’on le veuille ou non, ça engendre une prise de poids et ça rend la peau un peu terne.
  • Personne aime vraiment ça être hangover et non fonctionnel pendant une journée complète.
  • Les effets les plus puissants de l’alcool peuvent être assez intenses et désagréables – allant des maux de cœur aux trous noirs.
  • Je n’ai tout simplement pas besoin de boire de l’alcool pour avoir du plaisir (en tout cas, je crois!)

LAPIERRE_GUILLAUME_10FÉVRIER_3

Finalement, je peux aussi dire en toute honnêteté que je le fais pour moi… parce que j’aime relever des défis, que je veux prendre soin de moi et que je le vois comme une expérimentation sociale, en quelque sorte.

Donc, en date du 3 février 2017, et ce, jusqu’au 3 mars 2017, je vais m’abstenir de consommer de l’alcool.

Pendant cette période, je tâcherai de prendre des notes sur comment je me sens, sur les effets que cela m’apporte et, aussi, sur les réactions des gens quand je leur dis que je ne bois pas d’alcool.

Alors, on se revoit dans un mois! 

Guillaume_Lapierre_gif1

Guillaumelapierrerond

Par Guillaume Lapierre

annemariebilodeaurond

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de