Menu

Désirables ou une sexu toute en beauté

J’ai eu le plaisir de jaser avec Isabelle Deslauriers, fondatrice de Désirables, pour vous faire découvrir cette entreprise d’ici qui crée des jouets érotiques en porcelaine absolument magnifiques!

Peux-tu me parler de l’entreprise?

L’idée de base vient d’une expérience d’achat décevante d’un jouet érotique bas de gamme dans une soirée de type « Tupperware sex toys ». Vous pouvez écouter toute l’histoire dans mon TEDx HEC Montréal ICI. Nos bureaux sont situés dans le quartier le plus populaire au monde (le Mile-End), mais d’abord situé dans les locaux de Design Industriel de la faculté d’aménagement de l’Université de Montréal.

C’est après un « T’es pas game de faire ton projet final de bac sur les jouets érotiques » que Désirables a vu le jour. J’ai découvert, au fil de mes recherches, qu’il n’existe aucune règlementation sur l’utilisation de matériaux toxiques ou reconnus comme cancérigènes pour les jouets érotiques, d’où ma décision d’utiliser de la porcelaine, un matériau biocompatible, dans notre gamme d’objets pour le corps.

Peux-tu me parler plus en détail des produits?

Les produits créés à la base, lors de mon projet final, sont nos produits de porcelaine : notre ensemble de 3 pierres de massages et un godemiché en porcelaine. Cet ensemble a été conçu pour créer un exemple d’exploration et de découverte du corps pour améliorer l’intimité. Depuis, nous avons ajouter des accessoires pour créer une expérience complète de bien-être et d’intimité avec des matériaux tout aussi santé et responsables que nos premiers produits : huile de massage, chandelle de massage, nettoyant bio, masque pour les yeux et, tout récemment, des attaches en soie brute. 

Est-ce que les produits sont fabriqués à la main? Et avec quels matériaux?

Tous nos produits sont fabriqués à la main par des artisans locaux et les dernières touches de finition sont souvent appliquées par notre équipe à l’atelier de Désirables. Nous utilisons de la porcelaine pour tous nos objets qui sont en contact avec le corps. La porcelaine est vraiment un matériau avec des propriétés incroyables et avec une allure haut de gamme. Nos produits de massage sont à base d’huile de tournesol, une huile qui est parfaite pour le massage : elle hydrate la peau sans laisser de corps gras, en plus d’avoir une texture soyeuse et légère. En règle générale, nous effectuons toujours beaucoup de recherches sur les propriétés et les qualités des matériaux que nous utilisons dans nos produits; de la soie brute utilisée pour nos pochettes aux effets des huiles essentielles utilisées dans nos produits plus « cosmétiques ». Il en va de même pour nos emballages : on essaie de trouver les meilleurs compromis entre matériaux nobles et recyclage, en utilisant le moins de matières plastiques possible.

masseur intime

Crédit: Désirables

Dirais-tu qu’il y a encore des tabous en lien avec l’achat de ces objets?

Totalement. C’est certain que c’est beaucoup moins stigmatisé qu’avant, mais… les gens sont encore terriblement gênés d’aller dans des boutiques érotiques. Même nous, on se heurte à ce tabou : on essaie de faire entrer nos produits « purement » pour le massage dans des boutiques « Lifestyle », mais les gens nous associent tellement à des jouets érotiques qu’ils sont mal à l’aise de nous mettre sur leurs tablettes. On dira ce qu’on voudra, je crois que de parler de masturbation féminine, c’est encore extrêmement tabou. À noter aussi que les jouets érotiques pour hommes sont encore plus tabous que ceux pour femmes, bien qu’il y ait des jouets incroyables pour hommes sur le marché, comme ceux de Tenga et de Vel-vor.

Quelles sont tes inspirations pour le design?

Je trouvais vraiment que l’industrie manquait de raffinement en ce qui concerne le design. Je te dirais que les produits de porcelaine sont inspirés plus de l’univers de la lingerie, et les produits pour le corps (chandelle, huile de massage, nettoyant pour les jouets) sont inspirés du monde cosmétique. Un jour, je rêve d’être dans la section huile de massage/huile corporelle de Sephora.

As-tu une formation en sexologie?

C’est une question qu’on me pose souvent, à vrai dire. Ma formation est en Design Industriel, mais je suis une grande curieuse et une vraie mangeuse de livres. Lors des recherches pour le projet, j’ai étudié les bases de la sexologie, la neurobiologie, les notions d’intimité, la biologie et même le yoga tantrique. Je dirais que me spécialité, c’est vraiment de créer une expérience avec un produit.

Quels sont les points de vente?

Notre plus gros point de vente, c’est notre site web. Jusqu’à récemment, nous étions au Musée des Beaux-Arts de Montréal. Sinon, en général, nous sommes surtout vendus à l’étranger : Toronto, Oregon, et Floride récemment. Nous serons chez YUL Design sur Saint-Laurent pour leur boutique de Saint-Valentin. Sinon, nous organisons périodiquement des Pop-up Shops à nos ateliers dans le Mile-End, et les clients peuvent toujours nous écrire pour venir voir les produits s’ils préfèrent les achats en personne plutôt qu’en ligne.

Autres informations pertinentes?

Pour la saison forte des jouets érotiques et autres accessoires de chambre à coucher, j’inviterais vos lectrices et lecteurs à s’informer sur la qualité des matériaux utilisés avant d’acheter des jouets. Sur le marché, plusieurs de vos options sont remplies de toxines et autres plastiques reconnus pour être cancérigènes. D’ailleurs, on a rédigé un billet de blogue pour vous aider à vous orienter par rapport à ça, et on a même créé une vidéo avec 2 compagnies amies sur comment s’y prendre pour bien choisir son jouet érotique ICI. 

Pour plus d’informations, c’est ICI.

mary

Par Mary Lynn Kimberly Kiley

marieandreecaron

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre