Menu

Dormir avec toi

T’entendre dormir, savoir que si je bouge, mon corps se frappe au tien. Me bercer avec le rythme de ton souffle pour rendormir mon insomnie. Sentir ta chaleur qui réchauffe la mienne, celle qui réconforte mon amour.

Mais quand tu n’es pas là, j’ai froid. Le lit est un grand trou noir qui m’empêche de fermer les yeux.

Comme si je savais que quand tu es là notre amour me protège, que peu importe, j’ai ton cœur à la portée de ma main.

L’insomnie m’oublie.

La chaleur de ton torse contre mes omoplates, ton souffle dans mon cou.

Ton odeur sur mes lèvres.

Tu manques à mon corps quand tu n’es pas dans la même nuit que moi.
Comme si tu rendais les étoiles plus belles, ma peau plus douce, la lune plus grande.
La noirceur m’envahit quand je n’entends pas ton corps.

Notre amour m’endort et m’apaise, enlève mes peurs et la froideur de ces mois trop longs.

Quand j’ouvre les yeux, quand je réveille mon cœur, je sais que tu es là.
Que le soleil se lèvera et se recouchera.
Quand tu es là, je sais que demain vivra.

Dis-moi que plus jamais mes nuits seront longues et froides, sombres et vides.
Dis-moi que tu rempliras mes draps de ton corps contre le mien.

Que la lune nous sera toujours plus grande, que les étoiles toujours plus scintillantes.

Même si la nuit sera orageuse, même si le soleil se lèvera trop tôt, même si nos cœurs battront trop fort et trop tard.
Tu seras le cœur que j’ai envie d’avoir, tu seras le corps qui me réchauffera.
Je serai celle que tu auras.

Mes nuits ne seront jamais plus seules.
Mes nuits ne seront jamais plus noires.

Mes nuits seront remplies d’espoir, d’amour.
Mes nuits seront remplies de toi.

AliceArsenaultrond

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de