Menu

À chacun son thé!

En ce moment plus froid de l’année, il va s’en dire qu’il n’y a rien de plus agréable que de se réfugier sous une couverture avec une bonne boisson chaude. J’ai envie de démythifier ici les différents thés offerts sur le marché, la façon de les apprêter pour qu’ils soient à leur meilleur, de même que les bienfaits de ces différentes infusions.

Thé vert

Produit en Chine, au Japon et en Inde, le thé vert est sans doute le plus connu. Non fermenté et non oxydé, il aura une couleur jaune pâle, voire blanche. Les feuilles peuvent être roulées en bâtonnets, en perles ou en aiguilles selon les besoins. Riche en théanine, il a des effets relaxants, en plus d’aider à brûler les graisses. Le thé vert est à son meilleur entre 70 et 75 °C, infusé pendant 2 à 4 minutes. Toutefois, certains thés japonais, plus capricieux, seront mieux infusés pendant 1 à 3 minutes à 40 °C. Vaut mieux lire les étiquettes dans ce cas-ci!

Thé noir

Cultivé en Chine, le thé noir est totalement oxydé et fermenté, ce qui produit une infusion de couleur rougeâtre. Sa gamme aromatique est assez variée, car il peut être cultivé dans différentes régions et altitudes, d’où son goût varié. Le thé fumé est une variété de thé noir fumé sur du bois : cela fait en sorte que son arôme et sa saveur restent doux, mais légèrement fumés. Le thé noir est à son meilleur lorsqu’infusé de 3 à 5 minutes à 95 °C. Étant riche en caféine, il a des effets sur l’humeur et l’énergie, en plus d’aider à combattre les maladies osseuses grâce à sa teneur élevée en flavonoïdes.

Thé blanc

Provenant de la Chine, le thé blanc est un thé fin, peu transformé et dont la fabrication est délicate. En effet, les conditions climatiques doivent être optimales pour sa production. Il est riche en vitamines C et E, en antioxydants, en fluor et en polyphénols, ce qui permet de diminuer le stress, d’augmenter le système immunitaire, de brûler les graisses et de lutter contre la carie. Le thé blanc est à son meilleur à 70 °C, infusé pendant 5 à 10 minutes. Comme son nom l’indique, il produira une infusion plutôt pâle.

Oloong ou Wulong

Appelé aussi thé bleu vert, ce thé est produit en Chine. Il est semi-oxydé, c’est-à-dire que le processus est arrêté entre le thé vert et le thé noir. Il contient peu de théine et son infusion produit une couleur plutôt pâle. Le thé Oolong est à son meilleur infusé de 5 à 7 minutes à 95 °C. Ses bienfaits comprennent la lutte contre le stress et l’aide à la perte de poids. Son goût particulier fait en sorte que l’on peut le boire froid ou chaud.

Thé vert culture
Source

Pu’erh

Le pu’erh est très prisé par les Chinois pour ses vertus digestives. Ce thé est comme un bon vin : fermenté et vieilli, les grands crus peuvent d’ailleurs avoir 50, voire 100 ans. Une fois infusé, il présenteune couleur très sombre. Comme il ne contient pas de théine, il peut être bu n’importe quand. Ses arômes rappellent la terre humide et le bois. C’est un allié pour la perte de poids, les lendemains de veille et la baisse de cholestérol. Le pu’erh est à son meilleur infusé à 95 °C durant 4 à 5 minutes.

Deux breuvages que l’on confond à tort pour du thé mais qui proviennent en fait de plantes :

Rooibos

Cultivé en Afrique du Sud, ce breuvage qui n’est pas un thé provient d’une plante de la famille des légumineuses. Une fois infusé, il produit une boisson de couleur rouge, légèrement sucrée et sans théine, parfaite pour le soir. Ses vertus concernent la lutte contre le vieillissement cellulaire ainsi que l’aide à la digestion et au sommeil. Le rooibos est à son meilleur à 95 °C infusé durant 5 minutes, ou plus, selon tes goûts!

Maté

Cette boisson prisée par les habitants de l’Amérique du Sud et particulièrement du Brésil est produite à partir d’une plante d’Afrique du Sud. Ce n’est donc pas un thé. Sa teneur en caféine est élevée. Le maté est à son meilleur infusé de 5 à 10 minutes à 95 °C. Il permet d’augmenter l’énergie, les facultés cognitives et l’humeur.

Malgré toutes leurs différences, les thés proviennent tous de la même plante : le théier. C’est grâce au processus de fabrication unique du thé que l’on peut obtenir des variétés aussi grandes et des saveurs si différentes. J’espère que cela a pu t’aider à démythifier le tout et te donnera envie d’aller boire un bon thé chaud en compagnie de quelqu’un d’agréable! Bonne dégustation!

Quelques bonnes adresses de maisons de thés

  • L’heure du thé en Montérégie;
  • Le Lièvre et la Tortue à Québec;
  • Café Pekoe à Québec;
  • Sebz à Québec;
  • Cha Yi en Outaouais;
  • Le Cha Noir à Montréal;
  • Forêts et Papilles à Prévost;
  • La Clef des Champs  à Val-David.

catherinedesjardinsrond

Par Catherine Desjardins

genevievelamoureuxrond

Geneviève Lamoureux

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Une réalisation de