Menu

Dix vidéoclips qui dansent

Pour le plaisir des yeux et des oreilles, je te propose aujourd’hui une sélection de dix vidéoclips qui ont tous en commun de mettre de l’avant la danse.

1. Debout de Ariane Moffatt

Pour le duo de danseurs et leurs cheveux aussi fous que leurs pas. Pour la pop qui n’est pas seulement bonbon. Qui, bien qu’elle donne envie de danser, est aussi garante de consistance. Pis parce qu’on aime ça bien de chez nous.

2. Julia de Jungle

Pour « Julia », aussi fort que lascif. Pour les danseurs solides. Pour la chorégraphie, ses canons et sa façon d’épouser parfaitement la chanson. Pour la danseuse parmi tous ces messieurs qui, eh oui, n’en rocke pas moins.

3. Christine de Christine and the Queens

Parce que même sans bas qui brillent, Christine and the Queens arrive à rendre ce petit quelque chose de magique que l’on reconnaissait au King of Pop, soit cette facilité dans la façon de bouger en alternant entre mouvements fluides et saccadés. Elle est cool, bref. Sans compter ses danseurs.

4. Elastic Heart de Sia

Pour l’intensité des artistes, autant en ce qui a trait au jeu qu’à la danse, qui vont de pair, mais c’est plus qu’une évidence dans ce cas-ci. Et parce qu’y’a là quelque chose de troublant, de cru, de dur, mais de vrai.

5. Drop The Game de Flume, avec Chet Faker

Pour la simplicité du concept et la justesse instinctive du danseur. Pour sa maîtrise au scalpel de son instrument de chair et d’os, et pour sa façon de prendre possession de c’te banale ruelle et d’en faire une scène.

6. Papaoutai de Stromae

Pour chacun des portraits de famille traduits en gestes. Pour l’originalité, pour l’esthétisme. Pour l’histoire, aussi, qui se contente amplement d’une chanson et de la danse pour se raconter.

7. Forever (Pt. II) de Snakehips, avec Kaleem Taylor

Parce que les filles sont fierce. Parce qu’elles sont belles et badass. Parce que le voguing n’est pas mort. Parce que le groove de la chanson et la netteté des mouvements se marient superbement.

8. Shaky Hands de FOXTROTT

Pour l’impression de se trouver devant un tableau, un paysage qui prend soudain vie. Pour le contraste roche/danse, inanimé/vivant… Pour l’ampleur du décor et les personnages qui l’habitent. Étrange et fascinant petit univers en soi que celui de ce vidéoclip.

9. Montréal XO de Laurence Nerbonne

Parce que c’est jamais plate de voir du beau monde danser. Pour la souplesse de l’interprétation qui nous place devant des individus davantage que devant un groupe, pour leur style. Et pour l’indéniable facteur fun.

10. The Heat de Jungle

Jungle, Jungle, Jungle… Faut voir tous leurs vidéoclips. Mais celui-ci suinte littéralement la cool attitude. En plus d’avoir l’air fort sympathiques, ces gars-là sont suaves à l’os dans leur façon de faire l’étalage de leurs major skills.

Dix, c’est trop peu. Aussi n’hésite pas à profiter de ces liens pour t’égarer et, de page en page, faire quelques heureuses découvertes!

SARAHMTABMORROND

Par Sarah M Tambo

marielortierond

Marie Lortie Côté

Photo de couverture : Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre