Menu

Les pires phrases de clients en tab…

Travailler au service à la clientèle, c’est pas toujours facile. La plupart du temps, on en bave plus qu’il faudrait. Il faut dealer avec des gens dont l’humeur, parfois, pourrait même faire pleurer une roche. As-tu déjà vu une roche vivre une émotion? Si oui, arrête la drogue, s’te plaît. La plupart du temps, les crisettes qu’on doit vivre ne sont pas justifiées, mais on est capable d’en rire après. Genre pas mal. Elles sont souvent synonymes de veine gonflée dans le front (style cicatrice d’Harry Potter, mais en vraiment moins cool), de teint rougeâtre tirant sur le bourgogne, d’yeux exorbités et, parfois, d’écume aux coins des lèvres. Pour te montrer que t’es pas seul dans ton p’tit bateau plein d’insultes, voici une compilation des pires phrases de clients en crisse entendues (jusqu’à présent).

« Je t’attends dans le parking à la fin de ton shift!!! »

« C’est ben long icitte, peux-tu me passer avant? C’parce que j’suis vraiment pressé. J’ai pas juste ça à faire, attendre! Au salaire que vous êtes payés, ça devrait aller plus vite!!! »

« Tu vas te soumettre à moi! Le client est roi! »

« Tu devrais dire à ton boss que c’est trop cher! »

« Tu me fais-tu un prix si j’en achète plus? Ben là, comment ça non? Ça paraît que t’es pas vite vite toi là! »

« Tu connais rien à la bière, t’es une fille! »

Il arrive aussi parfois que la folie passagère du client en crisse prenne des proportions démesurées et se révèle plus que mémorable.

Situation 1

Dans une salle de spectacle où j’étais bénévole, une dame voulait absolument aller dans la loge de l’artiste parce qu’elle disait être sa mère. Je lui ai expliqué de long en large pourquoi je n’avais pas le droit de la laisser aller et qu’elle pouvait téléphoner à l’artiste en question pour lui dire qu’elle était là et que, s’il m’en donnait l’autorisation, je la laisserais passer. Elle m’a engueulée en me disant que je gâchais sa surprise, que je n’avais pas le sens de la famille, que j’étais vraiment de mauvaise foi. À la fin de la soirée, quand l’artiste a signé des autographes, la dame était là à faire signer tous ses albums et, visiblement, l’artiste ne l’avait jamais vue de sa vie!

Situation 2

– S’cuse moi, ma belle. C’parce que t’as pas appliqué mes deux coupons-rabais sur ma facture.

– Madame, comme je vous l’ai déjà expliqué, j’peux pas. C’est une promotion par facture. Je suis vraiment désolée…

– Ben là, ça marchera pas comme ça! Va me chercher ton gérant!

(Le gérant explique la même chose que la serveuse à la dame.)

– C’pas vrai que j’vais payer pour ça, c’est ben trop cher! Vous devriez me faire un rabais de toute façon! Au pire, j’vais partir sans payer pis ça va être votre problème!

(Le gérant lui réexplique calmement la situation.)

– J’paye pas pour ça. Pis en passant, votre serveuse est laitte!

(La cliente se lève et quitte le restaurant.)

J’ajouterais aussi à ça les propos dégueulasses et déplacés des clients qui s’en permettent un peu trop.

« Tu suces-tu ou tu crosses yinnnnk? » (Clin d’œil, clin d’œil.)

« M’as te payer en nature, ma chanceuse! »

« Toé, tu serais-tu frue si on sortait ensemble pis que j’pognais le cul d’une autre fille? »

« T’as l’air d’une cochonne, toé. C’tu fais après ton shift, la grande? »

Je tiens à remercier les rédacteurs et rédactrices de la Fabcrep pour ces bijoux anecdotiques!

Pis toi, en as-tu déjà servi, des clients chialeux?

colère anger sens dessus dessous inside out
Source

VirginieDrapeaur

marielortierond

Marie Lortie Côté

Photo de couverture : Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre