Menu

Rémission budgétaire 101

Tu dépenses de façon compulsive. La plupart du temps, tu t’en rends compte seulement après l’achat. Tu t’en veux un peu, mais jamais tu n’envisages de rapporter l’objet de ton vice au magasin, ah, ça non! Tu te dis alors que tu ne le feras plus. Yeah, right… Mea culpa. On est au moins deux comme toi. Une fois de temps en temps, quand ta dette devient source d’angoisse, tu allèges ta conscience en te disant qu’une petite période de restriction budgétaire serait un choix raisonnable à adopter. Et tu as raison!

Je ne te dirai pas de te faire un budget et de le respecter. Ni de choisir tes priorités. Ce seraient certes de bons conseils, mais pour certaines personnes, ça ne fonctionne tout simplement pas. La marche est trop haute. Il faut commencer plus doux.

À tous ceux et celles qui ont comme moi une légère déviance financière, voici quelques trucs pour se ramener la tête hors de l’eau lorsqu’on l’échappe un peu trop.

  1. Fais baisser ta limite de crédit

Les moments où tu l’échappes le plus sont ceux où tes objectifs de remboursement sont inatteignables. Plus ta limite de crédit est élevée, plus tu dépenses et plus la pente est difficile à remonter. Ramène ta limite à un niveau pente-école et ça ira mieux. Garde-la entre 1 000 $ et 1 500 $. Tu en auras assez pour faire des achats ponctuels tels que des billets d’avion ou pour survivre jusqu’à ta prochaine paie, mais ce ne sera pas une dette insurmontable.

  1. Désabonne-toi des comptes Facebook et Instagram de tes commerces préférés

Je le sais. C’est triste. Restos, cafés, boutiques, artistes, coiffeurs, designers, etc. Masque, masque, masque. Donne-toi une chance! Tu le sais que tu as de la misère à résister à la tentation. Ne fais pas exprès pour t’y exposer. Tu peux aller visiter leur page une fois de temps en temps, mais avoue que si ça n’apparaît pas toutes les 10 minutes dans ton fil d’actualité, ça aide, non?

  1. Rationne-toi

Tu ne peux pas tout arrêter en même temps. Le sevrage doit être progressif. Pour continuer à vivre ta vie pendant ta cure, rationne-toi. Si tu as l’habitude de dépenser une fortune au resto, continue d’y aller, mais impose-toi une limite de sorties par semaine. Si tu collectionnes les robes, permets-toi d’en acheter une par mois. La coupure va être moins douloureuse comme ça. Ça va seulement t’habituer à réfléchir un peu plus avant d’agir.

  1. Fixe-toi un deadline

Si tu dépenses de façon compulsive, tu es probablement une personne qui carbure à l’intensité et aux défis. Sers-toi de cet aspect de ta personnalité. Fixe-toi un deadline de remboursement. Par exemple, si tu dois 2 000 $, donne-toi 3 mois pour tout rembourser. Vois cette dette comme un adversaire à abattre. You can do it!

  1. Focus sur la récompense

Lorsque ton deadline sera choisi, fixe une date qui s’y rapproche pour célébrer ta victoire et permets-toi un excès comme tu les aimes. Une bonne bouffe, un week-end à l’extérieur, un nouveau kit de feu pour une soirée festive, ce que tu veux! Ne te remets pas dans le pétrin avec ça, mais trouve le moyen de te féliciter pour tes beaux efforts.

lauriannelapierrerond

Par Laurianne L.

catherinejodoinr

Couverture : SassyStickerCo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de