Menu

Et s’il n’y avait pas qu’une seule façon d’aimer?

J’en ai assez de tomber sur des publications du genre : « 10 signes qui prouvent qu’il est amoureux de toi », « Comment faire pour qu’il m’aime? » ou encore « Votre couple est-il fait pour durer? ». Tout simplement parce qu’il n’y aurait supposément qu’une seule manière d’agir, qu’une seule manière d’aimer. Je crois qu’il n’y a rien de plus faux.

À mon sens, chaque relation amoureuse est unique, parce qu’elle est le résultat de l’union de deux êtres humains tout aussi uniques. Chaque personne exprime ses sentiments différemment, vit ses émotions différemment, et c’est ce qui rend l’amour si beau, non?

L’amour, ce concept un peu flou qui fait rêver les jeunes filles (et sûrement aussi, secrètement, les jeunes garçons), peut-il vraiment être défini? Et si ce n’était pas « l’amour », mais « les amours »? Autant d’amours distincts qu’il y a de relations?

On dirait que, quand tu es célibataire, tous tes amis en couple ont leurs précieux conseils de dating à te donner. Par exemple, lorsque j’étais une jeune poulette nouvellement arrivée dans ce monde cruel et intriguant des applications de dating en ligne, j’ai reçu toutes sortes de conseils aussi contradictoires les uns que les autres, du genre : « Parle au gars longtemps avant de le rencontrer, pour être sûre qu’il a du potentiel » et son opposé « Rencontre-le le plus vite possible, sinon tu vas te mettre à douter ».

Puis, tu finis par trouver quelqu’un de bien. Vous vous rencontrez lors d’une première date autour d’un café ou d’un verre. Et là, aussitôt, les conseils des magazines féminins et de tes copines te reviennent en tête : « Parle de toi, mais pas trop, laisse planer le mystère », « Touche son bras, pour lui montrer que tu es intéressée », « On ne couche jamais le premier soir », etc. Et là, les doutes t’assaillent : « Faut-il que je l’embrasse pour lui montrer que je suis intéressée? Que disent les magazines déjà? ».

Miracle, ça se passe bien. Tu as envie de le revoir mais : « Attends trois jours avant de le recontacter, faudrait pas qu’il pense que tu es désespérée quand même! » (Entre vous et moi, faites pas ça…)

coeur raison
Source

Il accepte de te revoir : « Attends la troisième date avant de coucher avec lui! » (Sérieusement, c’est quoi cette fascination pour le chiffre 3?)

Ensuite, la relation se concrétise. C’est la phase de « fréquentation ». Même là, bien sûr, tes copines ne te lâchent pas. Ton amie qui a une relation fusionnelle avec son chum trouve ça vraiment pas normal que ça fasse 3 jours que tu n’as pas vu ton homme. Il n’est pas sérieux, c’est certain. Tandis que celle qui est plus indépendante ne comprend pas que tu puisses t’ennuyer d’un mec que tu connais depuis deux semaines et que tu as vu la veille. Chacun y va de sa petite analyse personnelle et tente d’évaluer le potentiel de cette nouvelle relation.

My god, on peut tu vivre et laisser vivre?!

Y’a des couples qui s’embrassent une première fois et ne peuvent plus passer une seule journée sans se voir par la suite. Y’a des couples qui se fréquentent pendant six mois avant d’officialiser la chose. Y’a des couples qui peuvent passer deux jours sans se parler, et être bien comme ça. Y’a pas un couple pareil, et vous savez quoi? C’est ben correct de même.

Alors, au lieu d’over-analyser nos relations, en se demandant si elles sont normales, on peut tu juste les vivre? Comme bon nous semble, comme on le sent au fond de nous.

En finissant, voici mon conseil à toi, Crépue : aime comme ton cœur te dit de le faire, fais-toi confiance, et je te le jure, tout ira pour le mieux. Qui de mieux placé que toi-même pour juger de ce qui est bon ou pas pour toi? Et surtout, surtout, respecte-toi. Ne laisse jamais quelqu’un t’entraîner dans une relation qui ne te correspond pas et qui ne te rend pas heureuse. Parce qu’après tout, la priorité, c’est ton bonheur.

pascalehubertrondgabriellebernierrond

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de