Menu

À toi qui aimes avoir le contrôle sur tout!

Je te vois venir, toi qui sors avec une germaine ou toi qui travailles avec une germaine. Tu te dis : « Enfin des trucs pour être capable de la gérer! »… Désolée de te décevoir, mais ce texte ne s’adresse pas à toi, mais bien à ta germaine. Alors tu peux subtilement laisser l’article à sa vue et cela pourra peut-être t’aider!

Eh oui, je t’écris à toi, petite germaine! À toi qui aimes avoir le contrôle sur tout! Je t’écris pour t’aider à gérer la chose la plus importante, c’est-à-dire la germaine qui vit en toi. Celle-ci peut parfois être ta meilleure amie, parfois une ennemie. Je sais de quoi je parle puisque je suis moi-même une germaine, et j’ai du apprendre à la gérer car ma santé en était ébranlée! Voici donc quelques trucs pour dealer avec cet aspect de ta personne.

  1. Pas nécessairement un défaut / ni une qualité

Les gens vont souvent te reprocher d’être germaine. Ils en feront un défaut et ils n’auront pas totalement tort, car parfois, la germaine en toi n’écoutera pas leurs idées ou refusera leur aide. C’est là qu’est le problème!

Tout comme d’autre fois où il y aura une situation de crise, une situation où tout le monde panique, et à cet instant, ils seront bien fiers d’avoir une germaine qui agit et prend des décisions.

Ce qu’il faut, c’est trouver l’équilibre dans tout ça!

  1. Tu n’as pas raison sur tout (mais presque tout ;))

Oui, c’est dur d’admettre qu’on s’est trompée ou qu’on a eu tort. C’est dur de dire « Ben oui, t’avais raison, j’avais tort! », d’autant plus qu’on sait que les gens autour de nous prendront un énorme plaisir à entendre ces mots. Je déteste tellement avoir tort qu’au lieu d’avouer ma faute, j’ai commencé à dire au gens que j’avais raison d’avoir tort car la vérité n’était pas logique. Évidemment, les gens se sont tannés de toujours s’obstiner avec moi, alors certains ont juste cessé de discuter de certains sujets avec moi. Croyez-moi, ce n’est pas plaisant de s’obstiner toute seule. Alors apprends à écouter les points de vue et à concéder des victoires à autrui!

  1. Laisse place à la surprise

Comme tu aimes avoir le contrôle sur tout, tu ne te laisseras pas surprendre facilement. Lors d’événements quelconques, tu essaieras de faire parler les autres pour savoir ce qui s’organise pour ta fête surprise (car tu auras réussi à savoir que tu as une fête surprise), tu organiseras toi-même ton shower de bébé ou même ton enterrement de vie de jeune fille, car tu voudras que ces moments soient parfaits et tu auras probablement découragé les gens de ton entourage avec tes trop grandes attentes. Alors tu te diras que tu n’as pas le choix de le faire. Mais vois-tu, te laisser surprendre rendra tes souvenirs encore plus parfaits! Baisse tes attentes, et même, ne t’en fais pas. Ainsi, tu ne pourras pas être déçue et les gens ne sentiront pas trop de pression et auront ainsi plus envie d’organiser des trucs pour toi!

  1. Apprends à déléguer

« On est jamais aussi bien servi que par soi-même. » Ma mère me l’a si souvent répété quand j’étais jeune – dans ce temps, j’ajoutais toujours la partie « ou par sa mère ». Car nos mamans sont probablement les seules à savoir exactement ce qu’on aime et ce qu’on veut! Mais là-dessus, elles n’avaient pas nécessairement raison, car plusieurs personnes autour de nous ont de fortes capacités et elles seront capables de remplir la tâche qu’on leur confie, et ce, peut-être même mieux que nous. Comme je dis souvent, s’il n’y a pas de blessés ou de morts, eh bien il n’y a pas de raison de paniquer. De plus, en déléguant, tu éviteras de te surcharger et éviteras ainsi l’épuisement, et surtout, le BURNOUT!!!

  1. Prend le temps de te reposer!

Se reposer? Mais de quoi tu parles? À quoi ça sert, se reposer? C’est pas productif ça! Oui, figure-toi que ce l’est! Car une tête bien reposée est bien plus efficace qu’une tête brûlée! Alors accorde-toi des dimanches à ne rien faire sur le divan, une soirée à relaxer dans un spa, un après-midi en plein-air avec une belle grosse pause pour respirer de l’air frais. Lâche le boulot pour une semaine ou deux et part en voyage. Décroche de ton cellulaire, oublie-le à quelque part et passe un bon moment de la journée sans jamais y toucher.

Voilà mes quelques conseils pour bien vivre avec la germaine en toi! J’espère que ceux-ci vont t’aider et que les gens autour de toi seront capables d’apprécier ta germaine à sa juste valeur, car celle-ci est capable d’accomplir de grandes choses, en autant qu’elle accepte de travailler en équipe!

Myriamdéryrond

Par Myriam Déry

catherinejodoinr

Couverture : source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de