Menu

10 choses à ne jamais dire lors d’une rupture

La semaine dernière, mon bon ami est venu me consulter pour des conseils de relation. Est-ce que je suis la seule célibataire ici qu’on ne cesse de venir voir pour des problèmes de couple? Trouvez l’erreur. Bref, il cherchait la meilleure manière de mettre fin à la relation qu’il entretenait avec une fille depuis environ 2 mois. Étant une bonne amie, j’ai proposé de jouer le rôle de sa copine pour pratiquer tous les scénarios possibles. Le pauvre m’a sorti le pire discours. Malgré ses bonnes intentions, tout ce qu’il racontait le faisait passer soit pour le méchant, le menteur, ou le pire fuckboy ever. Alors j’ai compilé une liste de 10 choses à ne pas dire lorsque l’on rompt avec quelqu’un.

  1. « …pour l’instant. »

Si courtes, mais si puissantes. Ces trois syllabes semblent amortir le coup d’une rupture, mais elle torturera l’autre dans les temps qui suivent. Pourquoi? Parce que ça donne de faux espoirs! Si l’autre est moindrement attaché, il ne comprendra qu’un sens à ces deux mots : pas maintenant, mais peut-être dans le futur! Tenir l’autre en attente rend le deuil de la relation impensable.

  1. « Ce n’est pas toi, c’est moi. »

Ah, la phrase classique! Quoiqu’elle puisse être vraie et sincère, on ne peut s’empêcher de se rouler les yeux quand on l’entend. C’est donner une explication à la rupture, mais pas vraiment. On prend le blâme, mais on laisse l’autre avec plus de questions qu’autre chose.

  1. « Je n’ai pas assez le temps. »

Faux. Le temps, c’est un concept. On donne du temps aux choses qui nous sont importantes. Alors, en d’autres mots, c’est dire à l’autre qu’elle n’en vaut pas la peine. Que notre temps est trop précieux pour être dépensé avec elle. Ouch!

  1. « Je tiens à toi comme un frère/une sœur. »

On peut tous voir le message qu’essaye de transmettre cette phrase : je tiens énormément à toi. Mais voici le message compris : je pense à ma sœur/frère quand je t’embrasse. Eurk! Il y a d’autres manières d’exprimer l’importance que l’autre possède à nos yeux.

  1. « On peut rester amis. »

Mensonge. Tu sais que c’est un mensonge et l’autre le sait également. Alors arrêtez de vous mentir juste pour essayer de bien finir ça. Si vous êtes réellement fait pour être amis, votre amitié viendra d’elle-même, pas besoin d’insister.

  1. « On peut continuer de se voir ou de passer du temps ensemble. »

Pourquoi? Pour rappeler à l’autre qu’on est disponible, mais pas disponible pour une relation avec elle? De l’espace et du temps : voici les deux ingrédients essentiels et nécessaires suite à une rupture avant de pouvoir passer réellement du temps ensemble en tant qu’amis.

  1. « Mais toi, qu’est-ce que tu penses qu’on devrait faire? »

Peu importe la réponse de l’autre, ta décision est déjà prise : tu ne veux plus être avec elle. Alors pourquoi lui faire exprimer à voix haute son opinion qui diverge de la tienne? Ça ne fait que rentrer le poignard un peu plus creux.

  1. « Je veux me concentrer sur mon emploi, mes études, ma famille. »

Dans la vie, il n’y a pas de moment parfait. Du moment où tout est sous contrôle et que notre attention entière peut être dévouée à un partenaire, il faut simplement décider si l’autre vaut la peine dans la balance de notre vie constamment débordée et exigeante. Cette phrase fait dire à notre partenaire qu’il ne l’est pas.

  1. « Si seulement on s’était rencontré dans x années. »

Encore une fois, cette phrase peut insinuer de fausses promesses. C’est une manière de dire qu’on n’est pas fait l’un pour l’autre dans cette phase de nos vies respectives. On ne peut pas promettre que la personne que nous serons dans x années serait heureuse avec la version de notre partenaire x années plus tard. En espérant également que l’autre ne maintienne pas un décompte suite à ces paroles.

  1. « Je ne te mérite pas. Tu es trop bien pour moi. »

En voilà une autre qui fait rouler les yeux en arrière de la tête. Étrangement, c’est donner un compliment à l’autre, tout en lui passant le blâme. Être sûr de soi, poliment bien sûr, est bien plus respectable que de se redescendre en laissant l’autre avec un sentiment de supériorité.

Sophierobitaillemeyer

Par Sophie Robitaille-Meyer

audreydumontrond

Audrey Dumont

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre