Menu

De nous à vous : nos messages pour la Journée internationale des femmes

En ce 8 mars, nous célébrons la Journée internationale des femmes, comme c’est le cas depuis plus de 100 ans. Un siècle de luttes, de changements, de progrès, d’espoir, de fierté, et tellement, tellement plus. Pour l’occasion, les collabos de La Fabrique Crépue se sont réunis pour te partager quelques mots en l’honneur des femmes, même si en toute vérité, c’est au quotidien qu’on peut rendre hommage à celles de notre vie : aux grandes dames connues qui ont fait avancé les choses, ou encore celles dont le nom ne figurera jamais dans les livres d’Histoire mais qui réalisent des miracles au quotidien, armées d’amour et de bonté. On t’invite à envoyer une grosse dose de love aux femmes de ta vie : ta maman, ta tante, ta grand-mère, ton amoureuse, tes amies, ton enseignante préférée, ton médecin, celle qui te sert ton café tous les matins,  ta voisine, toi-même, qui tu veux! Une petite pensée aussi pour les milliers, plutôt les millions d’anonymes moins privilégiées, qui vivent des situations difficiles ou encore qui font face à l’hostilité pour l’amélioration de la condition féminine, ici comme ailleurs.

À toi, la femme qui lit ceci, le message que je veux te passer est simple. Je te souhaite de voir du beau dans tout ce qui t’entoure, mais surtout en toi-même d’abord et avant tout, en dedans comme en dehors. Je t’encourage ensuite à partager le meilleur de toi-même avec le monde, parce qu’on en a besoin : tu vas voir, en aidant les autres, on s’aide souvent soi-même. T’as même pas idée comme tu es belle et spéciale dans toutes tes particularités qui font de toi la personne incroyable que tu es. Sois en fière, tout l’temps.

– Audrey-Maude Lavoie, rédactrice

Je trouve ça plutôt dérisoire qu’il y ait une journée des femmes… On va se le dire, ça devrait être tous les jours! Il y a tellement de femmes qui m’inspirent et qui m’emplissent de courage : Viola Davis, Amber Rose, ma mère, ma sœur et mes amies, pour n’en nommer que quelques-unes (la liste exhaustive pourrait être longue). Pourquoi elles m’inspirent? Elles sont fortes, déterminées, audacieuses, savent ce qu’elles veulent et ne laisseront jamais un homme leur marcher dessus. J’admire leur fougue et leur délicatesse, leurs parfaites imperfections, leur ténacité devant la société qui tente de leur imposer des rôles qu’elles ne veulent pas endosser. Elles me font rêver, rire et, parfois, pleurer. Aujourd’hui, j’aimerais les en remercier. Être une femme, j’aimerais vraiment être comme elles; mes modèles. (<3) Sachez que je vous aime, toutes autant que vous êtes.

– Guillaume Lapierre, rédacteur

Femme, ta beauté se mesure bien au-delà des centimètres. – Sophie Guérin, rédactrice

Je suis fière d’être une femme qui entreprend plein de beaux projets, autant sportifs que personnels et professionnels. Je suis fière de pouvoir vivre dans un monde qui, de plus en plus, valorise et voit la femme comme une vraie personne. Comme quelqu’un qui peut réussir, et même parfois plus que l’homme. Je suis fière de pouvoir me démarquer parmi des hommes.

– Audrey Dion, rédactrice

Les inspirantes inspirées…

Je ne sais plus dénombrer sur mes doigts combien de femmes m’inspirent et je risquerais d’en oublier si je tentais de toutes les nommer. Cependant, il y a un principe fascinant entourant ce que ces femmes ont semé chez moi : une inspiration commune, un partage instinctif. Le fait de s’inspirer les unes les autres, de laisser une inspiration nous inspirer à un point tel que nos actes et nos paroles en inspireront une autre, créant ainsi, à coups « d’inspire/expire » féministes, un cycle féminin puissant et fort. Une respiration naturelle. Un cercle qui a toujours existé dans notre nature sauvage, mais que j’ai négligé par ignorance ou oubli. Ne sous-estimons pas le pouvoir de l’union féminine et nos capacités infinies à inspirer des changements positifs autour de nous. Chaque femme en influence une autre, soyons des modèles, des inspirées inspirantes.

– Aïcha Bastien N’Diaye, rédactrice

Je voulais vous parler d’une femme importante dans ma vie, ma maman. Chantal, de son p’tit nom. À défaut d’être un peu clichée, elle est la personne que j’admire le plus. Ayant été une mère monoparentale pendant longtemps, elle a su s’occuper de ma petite sœur et moi à merveille. C’est une femme forte, qui a toujours fait ce qui était le mieux pour ses enfants; parfois en s’oubliant elle-même. Quand j’aurai des enfants, j’aimerais être un modèle positif comme elle a su l’être pour moi. Aimante et remplie de courage. Je t’aime, mom. xxx

– Audreyanne Clavet, rédactrice

Je suis fière principalement de voir les progrès qu’ont faits les femmes. C’est beau de nous voir assises sur les bancs d’école sans problème, de nous voir parler de sexualité beaucoup plus ouvertement qu’auparavant, et de voir la grande solidarité chez les féministes de ce monde. Il y a encore du chemin à faire, mais si l’on regarde ce qui s’est fait en si peu de temps, on peut avoir espoir en un avenir prometteur pour l’égalité des sexes. Finalement, j’ajouterais une phrase que ma maman me dit très souvent : on est bonnes, on est belles, on est capables! P.-S : Je te propose le film Les figures de l’ombre, c’est ultra cool! Très récent, qui relate des faits passés mais toutefois encore d’actualité, à mes yeux c’est un chef-d’œuvre pour démontrer comment ces femmes étaient inspirantes.

– Florence Côté, rédactrice

*

Bonne journée à toutes les femmes!

audreymaudelavoierond

Par Audrey-Maude Lavoie

catherinejodoinr

Couverture : source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre