Menu

The OA : la prophétie des anges

Une jeune femme aveugle disparaît mystérieusement du jour au lendemain, sans laisser la moindre trace. Contre toute attente, elle est retrouvée plusieurs années plus tard avec l’usage de la vue. Avec un synopsis aussi audacieux, il est carrément impossible de ne pas se laisser aspirer dans l’univers de The OA, à commencer par se demander à quoi ce titre peut bien faire référence? En dévoiler davantage serait voler cruellement le plaisir de découvrir l’intrigant récit des huit épisodes de la première saison.

The OA Netflix

C’est dans une maison abandonnée que se réuniront, soir après soir, l’héroïne et un groupe de gens hétéroclite qui semble uni par quelque chose de grandiose. Captifs émotionnellement, ils se feront raconter en même temps que le spectateur l’étendue de l’épopée fantastique qui entoure les circonstances nébuleuses de la disparition de Prairie Johnson, des mystérieuses marques sur sa peau, de sa vision miraculeuse, de même que ce que l’on attend d’eux.

The OA Netflix

The OA s’est déposée dans la programmation de Netflix telle une plume, sans fanfare ni clairons, il y a de cela quelques semaines. Dans l’ombre des succès commerciaux de The Crown et Stranger Things, la série aurait pu totalement passer inaperçue. À l’opposé, elle ne laisse personne indifférent, allant même jusqu’à se qualifier de controversée, voire polarisante.

C’est que pour certains, comme moi, The OA est un chef-d’œuvre poétique et organique jamais égalé en télé, alors que pour d’autres, c’est un ramassis de n’importe quoi soulevant plus de questions que de réponses. Sans vouloir discréditer leur jugement, ne vous laissez pas dissuader par quelques récalcitrants qui consomment habituellement de la télé fast food, instantanément gratifiante et complaisante, et où en un seul épisode, on régurgite toutes les réponses sans que vous n’ayez eu besoin de lever le petit doigt.

À mon avis, la télé se compare à une bonne bouteille de vin qui se déguste lentement et vieilli bien avec le temps. Avec The OA, vous vous apprêtez à goûter au meilleur cru des cinq dernières années. Une expérience sensorielle que vous n’êtes pas sur le point d’oublier.

davidpoulinrondcatherinejodoinr

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de