Menu

Je suis une personne, comme tout le monde

C’est tu juste moi, ou notre principale qualité, à nous les « utérines » de ce monde, c’est d’être belles, selon plusieurs?  Après, le reste, on verra ben.

J’entends souvent des commentaires tellement sexistes qu’ils me brisent le cœur un peu à chaque fois.

« T’es une bonne vendeuse ! C’est sûr belle comme t’es. »
« On peut pas dire non à des beaux yeux de même ! »
« Les jolies femmes d’abord. »
«Ça devrait pas faire des affaires de même les filles. »

Eh là, il y a des gens qui vont me dire, c’est pour être gentil, c’est par politesse.

Ben mes homologues masculins ils s’en font pas dire autant. Mes homologues masculins qui réussissent à vendre la même affaire que moi c’est pas parce qu’ils sont beaux, que leurs yeux sont bleus comme l’océan, c’est parce qu’ils sont bons! Mais nous autres les filles, on peut pas être bonnes, intelligentes, etc., ben non. On peut juste être belles, pis sexy, avec un beau sourire pis des beaux yeux.

Les femmes pis leurs bras sont aussi capable d’ouvrir la porte qu’un homme. Les femmes pis leurs bras sont aussi capables de lever des caisses, visser des vis pis monter un meuble, même un IKEA!

Pis ça se peut que demain je feel pas, pour « X » raisons, pis non monsieur/madame mes hormones n’ont aucun rapport là-dedans, c’est de même.

Simplement parce qu’initialement, comme tout le monde ici, je suis une personne. Peu importe ce que j’ai dans mes bobettes. Mon cœur bat, ma tête réfléchis, je mange, je bois, je dors. Comme toi, pis toi, pis toi. Oh oui, physiquement, l’homme et la femme sont différents, on ne peut se le cacher. Mais de base, on part tous de poussières d’étoiles. Toi et moi, femme et homme, on aime, on haït, on braille, on sait pu ce qu’on veut, on rit, on vit. Ça fait que même si aujourd’hui j’ai mon kit jupe-leggings pis du rouge à lèvres ou ben même si je suis en gros jogging avec les cheveux dans les airs… je peux-tu juste être un humain.

Que mon utérus n’ait aucun rapport là-dedans?
Que si je suis en cr*ss,  mes menstruations ne rentrent pas en ligne de compte?
Que si je suis fine avec toi, humain de peu importe le genre, je suis pas en train de te cruiser, je travaille, ou je suis juste fine avec le monde.

Est-ce qu’on pourrait tous, pour notre société future, pis pour ton gars, pour ma fille, arrêter de nous « genrer », nous laisser aimer le rose même si t’as un pénis pis aimer les camions même si un jour tu risques de tomber enceinte. On pourrait juste nous sacrer patience avec nos bobettes pis vivre.
Arrêtez de nous étiqueter l’oreille comme des troupeaux d’animaux.  Acceptons-nous dans nos différences et ressemblances, créons-nous un monde. Un peu libre, un peu heureux, un peu tout en même temps.
« Ouin, pis toi tu dis ça parce que t’es une fille. »

Pourtant. J’suis juste une personne, comme tout le monde.

Source photo de couverture
Crédit photo de couverture : Colette Saint Yves

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de