Menu

Le printemps est une saison verte

J’aime le printemps.

Le printemps est aveuglant tellement il est lumineux.
Le printemps est toujours joyeux et radieux.
Il a une odeur de rosée et de chaleur non assumée.

Il est vert.
Un léger et translucide vert pomme tirant légèrement sur le vert mousse.

C’est ce que je ressens quand je pense au printemps.
En fait, je possède une faculté appelée la synesthésie.

Goûter les sons, voir les chiffres de façon colorée, percevoir un coloris via les émotions, associer une personnalité aux chiffres, écouter des couleurs…. Tout cela semble sorti de l’imaginaire, mais il s’agit pourtant d’une partie intégrante du quotidien des gens vivant avec une synesthésie.

Qu’est-ce que la synesthésie ?

Il s’agit d’un phénomène neurologique peu connu qui réside dans le fait d’associer deux ou plusieurs sens provoquant une expérience sensorielle hors norme.

Les chercheurs ne sont pas unanimes sur le pourcentage exact de gens vivant avec la synesthésie. On parlerait en moyenne de 1 à 4% de la population.
Cela dit, tous s’entendent pour dire qu’il s’agit d’une condition neurologique rare.

Voilà quelques faits intéressants qui vous permettront de mieux saisir ce phénomène :

  • La synesthésie est involontaire et automatique.

Elle ne se prévoit pas et ne se crée pas sur commande, elle est là, au même titre que l’ouïe, le goût, la vue et le toucher.

  • Les représentations synesthésiques peuvent se déployer dans l’espace extra-personnel.

Certaines personnes peuvent voir leurs représentations synesthésiques projetées dans le monde réel. Par exemple : voir des coloris en entendant une mélodie ou voir des mots de façon colorée.

  • Les perceptions sont consistantes et génériques.

La synesthésie est présente dès la naissance et n’est pas en lien avec des expériences pouvant survenir lors de la prise de drogues hallucinogènes. 

  • Elle n’est associée à aucune maladie ou pathologie.

Il s’agit d’une condition neurologique rare qui ne touche pas l’intelligence ou le développement.

  • Les sensations peuvent être émotionnelles.

Les expériences synesthésiques peuvent provoquer une sensation se rapprochant de l’extase.
Voir un A bleu provoquerait chez moi une sensation de perfection, puisque pour moi, le A est une lettre bleue. Tandis que s’il est vert, je ressentirais un certain malaise.

  • Ces expériences sensorielles sont propres à chacun.

Ces sensations et perceptions ne sont pas universelles, elles sont propres à chacun et vécues de manières différentes.
Pour moi les noms jaunes sont associés à des personnalités enjouées, joviales et souriantes. Un autre synesthète pourrait avoir une expérience totalement à l’opposé de la mienne.
Il existe d’ailleurs plusieurs types de synesthésies et les sens sollicités peuvent différer d’une personne à l’autre.

Il y a encore très peu de documentation sur le sujet, mais un constat fait consensus chez tous les chercheurs qui se sont penchés sur la question : nous sommes bien loin de connaître l’étendue des capacités du cerveau humain et celui-ci demeure un grand mystère.

« Il est des parfums frais comme des chairs d’enfants,

Doux comme les hautbois, vert comme les prairies,

– Et d’autres, corrompus, riches et triomphants […] »

– Charles Baudelaire

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de