Menu

Embrasse le « slow living » pour respirer à plein poumon

Est-ce qu’il t’arrive d’être à bout de souffle? Le concept de slow living pourrait alors t’intéresser! Cette philosophie, introduite en Italie dans les années 80, incite les gens à reprendre possession de leur emploi du temps sans être trop essoufflés. Il s’agit de modifier son rapport avec le temps pour respirer plus lentement. Cette tendance privilégie un mode de vie sain en s’opposant au fast living, issu de notre société de consommation visant à promouvoir la rapidité et la performance. Embrasser le slow living, c’est cesser de courir après le temps afin de savourer l’instant présent. En abandonnant le virtuel et le superflu, on met l’accent sur l’essentiel.

fleur femme

La philosophie du slow living met à l’avant-scène certains principes de bases dans différents domaines comme la nutrition, le voyage et le travail, afin de créer une vie équilibrée et plus saine. Les personnes qui adoptent le slow food achètent leurs aliments dans les marchés locaux pour construire leur menu culinaire bon pour la santé. Par exemple, ils vont préférer cuisiner des aliments de saison et biologiques au lieu de manger dans les restaurants comme les fast food. Au travail, ils vont tenter le slow working afin de travailler dans un environnement décontracté. En réalisant une tâche à la fois, ils diminuent l’anxiété de performance. Certains vont même demander à leur employeur de faire du télétravail de temps à autre pour diminuer les frais de déplacement. Contrairement à ce que bien des gens peuvent penser, le slow working est productif puisque la personne se sent plus détendue et inspirée. Pour ce qui est des adeptes du slow vacation, ils prendront le temps de visiter un pays sans être trop pressés. Leur voyage sera davantage axé sur la découverte d’une nouvelle culture que sur la surconsommation. Ces personnes réussissent à mettre leur téléphone cellulaire sur off pour s’adonner à une activité qui leur permet de lâcher prise.

plante vase verdure

Créer un mode de vie à son image est un art qui n’est pas toujours évident à maîtriser, plus particulièrement dans une société qui prône la rapidité et la productivité. Alors, comment fait-on pour adopter le slow living? Il s’agit de savoir réévaluer ses priorités. Adopter le slow living, c’est apprendre à dire non aux propositions inopportunes. En éliminant les activités auxquelles on accorde peu d’importance, on gagne du temps. Et, avec ce temps, on gagne de l’énergie à faire des choses qui valent réellement la peine. Force est de constater que de te poser les bonnes questions te permettra d’établir les priorités et de te bâtir un emploi du temps qui te ressemble davantage. Dans ton horaire, accorde-toi du temps à faire ce que tu aimes. Évite le overbooking et laisse-toi des moments libres dans ton agenda pour faire des activités spontanées qui te permettront de lâcher prise et de te ressourcer. Il faut garder en tête qu’en courant après le temps, on apprécie plus les moments de simplicité.

champ fleurs tulipes

Avec le mouvement du minimalisme qui ne cesse de prendre de l’ampleur, l’idée selon laquelle less is more attire de plus en plus d’adeptes. On retrouve le principe de mettre l’accent sur la qualité et non sur la quantité. Le slow living met également à l’avant-scène le développement personnel et les relations sociales. L’individu recrée des liens significatifs avec son environnement. Il importe de dire que de créer un mode de vie qui nous ressemble, ça prend du temps et de la persévérance. Selon moi, adopter un mode de vie à son image est le plus beau cadeau que l’on puisse faire et c’est sans aucun doute un pas de plus vers l’authenticité!

Et si, nous aussi, on choisissait le slow living pour améliorer notre qualité de vie?

Pour en connaître plus sur le sujet, lisez le livre Éloge de la lenteur par Carl Honoré.

Liens intéressants 1 / 2 / 3

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2018. Tous droits réservés
Une réalisation de