Menu

Tes beaux petits sourcils avec Esthétique DermaGlam

Mes sourcils et moi avons toujours eu une relation d’amour-haine. J’ai passé par la phase #jemepiletellementquemessourcilssontunefineligne à j’arrête de les épiler et j’ai un mono-sourcil! Quand nous avons été approchés pour tester le maquillage permanent de sourcil par Esthétique DermaGlam, c’est clair que j’étais la bonne candidate.

Premièrement, même après avoir lu et googlé ma vie, je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre. Je suis arrivé là sans appréhension et surtout sans vraiment savoir quel allait être le résultat! J’ai été prise en charge de A à Z : on a pris le temps de discuter de quel type de sourcil je voulais, des couleurs et de la technique. Pour commencer, j’ai eu droit à des dessins qui calculaient mes sourcils idéaux et, après approbation, c’est là que le fun commence! 😛

On va se le dire : c’est un peu douloureux. Oui, on a du gel qui « calme » le picotement, mais c’est vraiment une drôle de sensation! Toutefois, le processus est rapide et ce n’est rien d’inquiétant! J’y retourne dans un mois pour les retouches et j’ai déjà hâte de vous montrer le résultat! Mon expérience est empreinte de positif et de professionnalisme. Sincèrement, je tombe complètement sous le charme!

Voici quelques questions que j’ai pu poser!

Peux-tu nous parler de ton entreprise?

Le domaine de l’esthétique est en constante évolution et il me passionne depuis longtemps, principalement en ce qui concerne le maquillage permanent. Composé de plusieurs nouvelles techniques, d’une infinité de possibilités et d’une liberté de création, le maquillage semi-permanent est non seulement utile au quotidien, mais il vient souligner vos traits naturels. Mon but est donc de les mettre en valeur. Dites adieu au eye-liner qui coule en sortant de la piscine l’été et au rouge à lèvres qui disparaît après une petite bouchée. Ne rêvez-vous pas d’avoir des sourcils parfaits du lever au coucher du soleil?!

Peux-tu nous expliquer la différence entre ce que tu fais versus le microblading?

Ce sont deux techniques différentes : le microblading est une technique manuelle qui se pratique à l’aide d’un stylet à lame. Cette technique est utilisée en surface. La lame donne un effet de poils très naturel et dur en moyenne de six à douze mois. Le maquillage semi-permanent existe depuis longtemps. Il a beaucoup évolué depuis les dernières années et revient actuellement en force. C’est une technique électrique qui est exécutée avec un démographe et une aiguille à usage unique avec laquelle j’implante un pigment (couleur) dans le derme de la peau, donc un peu plus profondément que le microblading. Les possibilités sont plus variées : nous pouvons faire des sourcils poil par poil, poudrés (ce qui donne un effet plus maquillé), un duo de poils et de poudrés, un contour de lèvres, des lèvres en dégradé ou pleines, un intralash, un eye-liner, des grains de beauté et des taches de rousseurs… De plus, avec des formations avancées nous pouvons camoufler la calvitie, les vergetures, les cicatrices, les rides et créer des aréoles mammaires suite à une ablation. C’est la technique la plus polyvalente et la plus durable lorsqu’elle est bien effectuée.

Quelle est ta vision en ce qui concerne les sourcils?

Les sourcils encadrent les yeux et définissent le visage. Qu’ils soient minces, ébouriffés, larges ou bien définis, ils sont très importants! Nous avons connu plusieurs formes de sourcils au travers des dernières décennies. En ce sens, je crois qu’il est important de choisir une forme qui évoluera bien et qui respectera la forme naturelle de vos sourcils. Quelques techniques s’offrent à vous selon vos besoins : poil par poil pour un tracé plus naturel, poudrés pour un look plus maquillé ou simplement un duo qui combinera ces deux techniques.

Que réponds-tu à ceux qui ont « peur », étant donné que ça dure de trois à cinq ans?

Le maquillage permanent prend trois à cinq ans, selon le type de peau, avant de disparaître complètement, mais il s’estompe graduellement. Il nécessite des retouches afin de rafraîchir la couleur (environ au un an et demi). Ce qui fait peur, c’est de ne pas aimer le résultat. C’est pourquoi, lors du dessin initial, il est primordial de s’assurer que vous les aimez et de prendre le temps de choisir une forme, une couleur et une technique qui vous conviendra au quotidien. Vous pouvez toujours les modifier avec du maquillage quand vous avez une sortie et que vous désirez être plus maquillée qu’à l’habitude.

Quels sont les coûts?

Les prix varient selon les zones du visage :

  • pour les sourcils, entre 400$ et 475$ ;
  • le intralash (densifie la ligne de cils naturels), 250$ ;
  • pour les eye-liners, entre 350$ et 400$ ;
  • et pour les lèvres, entre 350$ et 475$.

Est-ce que ça fait mal?

La tolérance à la douleur est différente pour chaque personne. Je dirais, pour ma part, que c’est inconfortable, mais très endurable. Après le premier tracé, j’applique un anesthésiant topique (fait de lidocaïne 5%) qui rend le reste de la séance plus agréable.

À qui le maquillage semi-permanent s’adresse-t-il?

Pour toutes les personnes désirant sauver du temps le matin, en passant par les débutantes en maquillage à celles qui ne désirent plus se maquiller et aux personnes souhaitant corriger une asymétrie du visage, le maquillage permanent est une excellente option. Vous pourriez ne plus jamais vous en passer – qui sait?

Pour plus d’informations: leur page Facebook et leur Instagram.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Une réalisation de