Menu

Des illustratrices québécoises à découvrir

Ce n’est pas tout le monde qui a la chance de naître avec un talent (ou une facilité) pour le dessin ou l’illustration. Même si ma mère martèle depuis des années que je dessine bien, je reste sceptique au sujet de mes capacités. Il est vrai que c’est une forme de créativité qui me fascine depuis longtemps, c’est pourquoi je suis beaucoup d’artistes via les réseaux sociaux. J’ai récemment réalisé que ce sont en grande majorité des illustratrices. En voici donc cinq de chez nous qui méritent un petit coup d’œil de ta part à leurs réalisations. Elles sont tellement inspirantes que ça pourrait te donner envie de sortir tes crayons à ton tour – qui sait?

Bach

Bach illustratrice québécoise
Source

Celle qui m’a donné la piqûre pour le travail des illustratrices est Estelle Bachelard, qu’on connait mieux sous le nom de plume Bach. Cette cat lady de Québec est assez prolifique dans son domaine. Que ce soit dans la création de BD ou dans l’illustration de livres pour les jeunes, elle ne chôme pas. J’ai vraiment flashé sur ses posts de dessins de chats sur sa page Facebook. Je m’assume : je suis un peu une cat lady moi aussi. J’ai même reproduit son style pour m’amuser à dessiner mes propres chats, même si mon imagination dépassait largement mon talent. Bach a une facilité à imager une situation en quelques coups de crayon et elle n’a pas peur de se mouiller ; c’est ce que j’aime beaucoup chez elle.

Élise Gravel

Élise Gravel illustratrice québécoise
Source

Lors du dernier salon du livre, j’ai beaucoup traîné dans le coin des maisons d’édition jeunesse. C’est à ce moment que j’ai réalisé à quel point l’auteure et illustratrice Élise Gravel était populaire auprès des enfants (autant les petits que les pré-ados). La file d’attente pour une dédicace parlait d’elle-même. Élise Gravel a un talent certain pour capter l’attention avec ses illustrations complètement déjantées, colorées et souvent remplies de monstres. Sa série Les petits dégoûtants me fait toujours sourire tant c’est comique et accessible. Selon Élise, rien de plus naturel que d’élever un monstre à la maison. De plus, cette illustratrice talentueuse n’a pas hésité à sortir les crayons pendant la crise des réfugiés en 2015 afin de les supporter.

Isabelle Arsenault

Isabelle Arsenault illustratrice québécoise
Source

Impossible de passer à côté d’Isabelle Arsenault, qui a illustré, entre autres, deux superbes romans graphiques écrits par l’auteure Fanny Britt (que j’adore aussi) : Jane, le renard et moi et Louis parmi les spectres. Ce dernier est un vrai bijou, un livre émouvant qui aborde des thèmes difficiles, mais nécessaires. Les illustrations d’Isabelle sont de véritables œuvres d’art : il y a une réelle sensibilité et un style très onirique. On ne peut pas ne pas ressentir une émotion en regardant son magnifique travail. Son œuvre est toujours réalisée avec une grande finesse. J’adore!

Amélie Legault

Amélie Legault illustratrice québécoise
Source

Le travail d’Amélie Legault me fait toujours sourire et bien souvent rire. Elle crée des situations cocasses d’animaux pratiquant des sports comme du vélo, du ski ou du skateboard. Les T-Rex (surnommés, pour l’occasion, TEA-Rex) prenant le thé les pattes croisées sont vraiment hilarants! On tombe sous le charme de son esprit tordu (dans le bon sens) et on veut se procurer les leggings avec des flamants roses qui font du yoga. Je trouve qu’elle a beaucoup de guts et d’imagination, ce que j’admire.

Mathilde Cinq-Mars

Mathilde Cinq-Mars illustratrice québécoise
Source

En ce moment, j’ai un gros coup de cœur pour Mathilde Cinq-Mars, d’abord à cause de son nom, qui sonne drôlement bien, mais, plus sérieusement, parce qu’elle a une sacrée patte d’artiste. Je m’identifie beaucoup à son intérêt pour les animaux, la nature, les insectes et les plantes. Ça donne envie de se procurer une de ses affiches, comme celle qui présente les herbes médicinales à cultiver (je la veux!) et l’exposer fièrement dans son appart. J’aime aussi son côté engagé : elle a illustré des sujets comme la dépression, la pauvreté, les inégalités – elle a des valeurs féministes et égalitaires, ce qui fait que ses projets soient en accord avec ces valeurs. J’ai vraiment hâte de découvrir ses projets d’albums jeunesse et de BD, qui devraient voir le jour cette année et en 2018.

Cinq illustratrices d’ailleurs à zieuter sur Instagram

illustratrice d'ailleurs
Source

Source

One thought on “Des illustratrices québécoises à découvrir

  1. Je suis une fan de Mathilde !! J’ai tellement d’illustrations, de cartes, calendrier etc. d’elle chez-moi.
    J’ai découvert Amélie un peu avant les fêtes, un gros coup de coeur ! J’ai une grande illustration dans mon salon que j’ai fait encadré.
    Beaucoup de talent au Québec ! <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de