Menu

La Cote R ou l’anxiété réincarnée

Sérieusement, juste à l’entendre, c’est lourd.

Parce que malgré ma nature anxieuse, j’ai toujours conservé la bonne habitude de me répéter que l’important, c’était de fournir le meilleur de moi-même et que c’était inutile de me comparer aux autres. Or, cette fameuse Cote R, l’outil indispensable à mon admission universitaire, en dit tout autrement.

C’est vrai, je n’ai pas le pouvoir d’influencer les résultats obtenus par mes pairs dans le dernier examen d’économie. C’est vrai, je ne peux pas à la fois espérer avoir obtenu 95 et à la fois désirer que tous aient coulé. Tout simplement parce que la Cote R, l’outil indispensable à mon admission universitaire, dépend de beaucoup trop de facteurs autres que ma propre performance.

Parlant de performance, inutile de mentionner que la Cote R englobe uniquement ma performance académique, c’est-à-dire mes notes variant entre 0 et 100 proportionnellement au nombre d’heures que j’ai consacrées à l’étude plutôt qu’au sommeil et au sport. Peu importe les heures de bénévolat que j’ai réalisées, peu importe les activités parascolaires auxquelles j’ai participées au cours de mon collégial, peu importe les comités dans lesquels je me suis engagée. Bref, toutes les choses que j’ai fait de mon plein gré, pour mon plaisir et pour mon apprentissage personnel, peu importe.

Le système de fonctionnement de la Cote R est presqu’aussi frustrant que les gens qui le prennent beaucoup trop au sérieux. Ici, je parle de ceux qui se plaignent d’avoir obtenu 92 au dernier quizz en philosophie et qui ressentent absolument le besoin de remonter leur estime en se comparant aux autres comme toi. Toi, qui était jusqu’à ce moment, amplement satisfait de ton 75 parce que t’avais l’impression d’avoir totalement rien compris de la philosophie de Kant, se voit dorénavant dévalorisé.

Il est là le plus gros enjeu de la Cote R, au contraire de ce que beaucoup (trop) de gens pensent. En effet, plusieurs se perçoivent comme des êtres inférieurs à cause de la Cote R, aussi maudite et critiquée soit-elle. Ils y donnent tellement d’importance qu’ils négligent leur propre bien-être en la laissant les définir.

Je veux donc m’adresser à toi qui, à l’approche des examens de fin de session, se reconnaît à travers ce texte. Sache que tes compétences et ton potentiel vont bien au-delà d’un nombre. Sache qu’il est primordial d’aspirer à des ambitions, mais que ta santé physique et psychologique prime avant toute chose. Eh oui, même la Cote R.

Tente de ne pas mettre trop de pression sur tes épaules et de dépenser tout ton argent de poche en caféine, ce qui risquerait d’ailleurs d’augmenter encore davantage ton niveau de stress. Que ce soit en prenant une marche avec ton chien jusqu’au parc, en buvant une bonne tisane aux agrumes ou encore en t’offrant une séance de magasinage avec ta meilleure amie : enjoy it, respire et détends-toi.

Ne te laisse pas abattre par la Cote R, bats-toi contre elle.

Sur ce, je te souhaite une bonne session d’examens et que la force soit avec toi.

P.-.S. : Lâche ton cell, ça ira mieux ainsi.

Source de la couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de