Menu

L’événement Prêt-à-Reporter, c’est bientôt!

Vous connaissez déjà mon engouement pour l’événement Prêt-à-Reporter, qui a lieu chaque année à Québec! Cette année, la 7e édition promet d’être complètement MA-LA-DE, parce que, crois-moi, j’ai eu la chance de voir chacun des items qui sera en vente les 25, 26 et 27 mai prochains et tu ne veux pas manquer ça! Louis Vuitton, Burberry, Tory Burch, Versace et plus à des prix très abordables!!! OMG!!! Au cas où tu ne connais pas l’événement, ce dernier se tient sur trois jours et ce sont des vêtements et accessoires de luxe seconde main vendus à des prix alléchants!

Ayant déjà collaboré avec l’instigatrice de l’événement l’année dernière, j’ai eu envie de vous faire découvrir l’entrepreneure derrière cet événement qui connait un succès monstre à chaque édition!

Voici mon entretien avec Magaly Lamarre, fondatrice de l’événement!

Quand as-tu débuté l’événement Prêt-à-Repoter?

L’idée me mijotait en tête depuis un petit bout de temps, mais le processus s’est officiellement enclenché à l’été 2014 : développement du concept, création du logo, mise sur pied du site web, etc.! La première édition de l’événement a eu lieu en octobre 2014 et, depuis, les événements se déroulent deux fois par année : à l’automne et au printemps, échelonné sur trois jours.

Qu’est-ce qui t’a poussé à le faire?

Mon métier de styliste m’amène à offrir des services de tri de garde-robes à domicile. Lors de plusieurs tris, j’ai constaté que certaines clientes conservaient dans leurs garde-robes des articles griffés, peu portés et encore dans un très bon état, dont elles souhaitaient se départir, mais sans savoir comment. Sans vouloir nécessairement les donner, elles auraient aimé les vendre, puisque ces derniers ont été payés un peu plus cher. Par manque de temps et d’options possibles, eh bien, ces beaux trésors dormaient dans leurs garde-robes depuis quelque temps. Je ne cacherai pas que ma garde-robe personnelle m’a grandement inspirée aussi, étant un peu dans le même situation que mes clientes! Afin de faciliter la tâche à toutes ces femmes vivant cette situation, j’ai donc imaginé un concept mode “clé en main” qui fait en sorte que je m’occupe de tout : le client n’a qu’à m’apporter sa marchandise en consignation et attendre sa ristourne par la suite!

Peux-tu me parler de l’organisation d’un tel événement?

Chaque événement représente trois mois de travail : le volet pré-événement, l’événement en soi et le post-événement. Le pré-événement est le plus laborieux des trois volets. Ce dernier inclus la recherche d’un nouveau lieu, donc plusieurs visites et appels (car, tel que le veut la tradition, chaque événement se déroule dans un lieu différent révélé que 48 heures avant son début), la collecte de nouvelles marchandises, le tri de cette dernière, la disposition sur les cintres, le listage des inventaires par propriétaire (et je dois préciser que tout est fait manuellement! Un futur projet sera d’informatiser le tout!), les suggestions de prix, l’étiquetage et l’entretien des articles (défroissage, démoussage, cirage des chaussures, etc.), sans oublier la gestion quotidienne de la page Facebook de l’évènement. J’ai la chance d’avoir l’aide de Anne-Julie Rousseau dans la gestion de la page Instagram, comme référence également lorsque le temps est venu de prendre certaines décisions (son regard objectif est nécessaire!) et sur le terrain lors de l’événement, sans oublier son support moral indispensable!

Dans les jours précédents l’événement, je dois penser à commander le mobilier nécessaire, à envoyer les communiqués de presse confirmant le lieu officiel, à rassembler une équipe qui m’aidera durant les trois jours de l’événement, à bâtir l’horaire en conséquence de mes besoins, à transmettre les invitations pour le volet VIP, etc.! Puis, il y a l’installation de la salle qui demande une journée totale afin que, visuellement, tout soit impec! Le déplacement de la marchandise demande également beaucoup de temps. Avec plus de 30 rollings de marchandise et des dizaines de caisses de chaussures et de sacs, la location d’un camion oblige! Sans oublier la désinstallation qui demande une demie journée!

Le post-événement est crucial. Il s’agit du calcul officiel des ventes et des ristournes, encore là, manuellement! Des heures de plaisir m’attendent : des calculs et re-calculs! Puis, vient l’envoi des courriels à celles qui ont fourni des articles en consigne afin de les informer de leurs ventes, le cas échéant, et de leurs ristournes. Le tout se conclut avec l’envoi des ristournes par virement Interac!

Par la suite, pause de deux mois et on recommence le processus pour l’événement suivant!

Quels conseils donnerais-tu pour les gens qui magasineront pendant ton événement?

Premièrement, de prendre son temps! Avec l’impressionnante quantité d’articles, il faut scruter chacun des rollings et chacune des tables! Tout est classé par catégories, puis par couleur (robe, tricot, jupes, etc.), et non par grandeur, pour justement permettre aux clientes de tout voir et, surtout, de ne pas se bloquer sur la grandeur inscrite sur l’étiquette! Vous prenez habituellement la grandeur 8 en pantalon, mais peut-être que la grandeur 6 d’une autre marque faite plus grande vous fera! Alors, on ne prend pas de chance ; on essaie tous ses coups de cœur!

Je dirais aussi que de faire le tour deux fois de l’inventaire serait un autre bon conseil! Souvent, en arrivant et en voyant l’ampleur de la sélection, les filles viennent énervées et ne voient plus clair! Une deuxième tournée à tête reposée permettra de faire d’autres belles trouvailles. Pour celles qui magasineront seules et qui s’inquiètent de savoir si leurs essayages conviendront, eh bien, à chaque événement, au poste des cabines d’essayage, je mandate toujours une personne expérimentée en mode et/ou stylisme afin de bien conseiller les clientes, et ce, de façon honnête!

Peux-tu me parler de ton métier de styliste?

En fait, je me suis lancée en tant que styliste vestimentaire depuis bientôt sept ans! Après une formation générale en mode (CNDF et UQAM) puis 20 ans dans le commerce de détail, autant sur le plancher (gestion, visuel, vente) que dans les bureaux (achats), j’ai décidé de faire bénéficier le grand public de mon expertise et de mon expérience! La mode, pour moi, c’est simple, plaisant et facile, mais ce n’est pas le cas de tous!

Par l’entremise d’un service personnalisé, je guide les hommes et les femmes avec des conseils et recommandations concrètes, mon but étant de mettre leurs atouts en valeur en respectant leur personnalité et leur budget, tout en utilisant leur temps de façon judicieuse et efficace. Divers services sont possibles: shopping accompagné, tri de garde-robe, analyse de silhouette, les soirées MODE & MARTINI (vraiment plaisantes!!!), etc.!  C’est un service très accessible, à s’offrir ou à se faire offrir!!!!

As-tu d’autres projets à venir?

Ouiiiiii! En fait, la 10 édition de l’événement aura lieu à l’automne 2018. Je prévois souligner le tout intensément! Sans tout dévoiler, eh bien, j’aimerais éventuellement que l’événement ait officiellement un pied à terre…!

*

Finalement, voici nos pièces préférées, que tu pourras acheter à l’événement!

Look 1 | Sac orange Cole Haan, haut Calvin Klein, pantalon Rag & Bone & chaussures Bandolino.

événement mode

Look 2 | Trench coat Burberry (vintage), sac à main Louis Vuitton & chaussures Miista.

Look 3 | Haut Missoni, jupe Maison Scotch, sac à main See by Chloé & sandales Miu Miu. 

Psst, reste à l’affût, parce que le lieu de l’événement sera dévoilé bientôt!

Crédit photo: Emilie Morin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de