Menu

Le petit guide de survie pour ta première année à l’uni

Tu la redoutes ou tu l’attends avec excitation, selon les histoires que t’as entendues. Ah, ta fameuse première année dans ce monde spécial qu’est l’université! Que tu t’y sois préparé en écoutant tous les films universitaires américains classiques ou en lisant toute la documentation possible sur ta future université, je peux t’assurer une chose : ta vie ne sera sûrement pas aussi cool qu’American Pie et y’a des choses qui ne s’apprennent pas même dans les belles brochures ornées de photos figées d’étudiants souriants. On va avoir un real talk. Après un an à l’uni, j’ai pu tirer certaines leçons qui, j’espère, te seront utiles dans ton cheminement. Tu veux sortir de ta première année en un morceau (ou presque)? Suis ces beaux conseils et tout devrait bien se passer!

  1. Avoir ton kit de secours, tout le temps.

Ne t’inquiète pas, par « kit de secours » je veux pas dire de te traîner une flashlight, une boussole pis un couteau suisse! Moi, je veille toujours à avoir quelques essentiels à portée de la main : de l’eau, des collations (des fruits, des noix ou des barres tendres, par exemple), des écouteurs, un chargeur pour mon téléphone, un peu d’argent et voilà! C’est la base que j’ai en tout temps, et tu peux ensuite rajouter ton matériel scolaire ou d’autres trucs selon les besoins (genre, des mouchoirs et des pastilles quand t’es malade). Je te jure, avec seulement ces quelques essentiels, t’es prêt à affronter n’importe quel cours magistral de 3 heures avec un prof qui fait juste lire une présentation d’un ton monotone!

  1. S-O-C-I-A-B-I-L-I-S-E.

Ça se peut que tu sois gêné de nature; c’est correct. Ça se peut que tu te sois dit que toi, t’allais à l’uni, mais que tu voulais faire tes petites affaires tranquilles sans personne; c’est ton choix. Mais personnellement, je te conseille vraiment de te faire des amis, ne serait-ce qu’un seul par cours! Non seulement c’est pratique si jamais t’es absent d’un cours pour avoir des notes, mais c’est aussi pas mal plus le fun quand tu peux jaser et rire avec quelqu’un pendant ta session! Participe aux activités de ton programme, de ton asso étudiante ou de l’université en général, inscris-toi à des clubs qui rejoignent tes intérêts, va dans les soirées. Il n’y a pas que les livres et les travaux à l’uni et ton plaisir, c’est toi qui le fais : ces moments-là, où tu découvres plein de gens, où tu te relâches un peu après quelques bières, c’est ceux qui vont rendre ton parcours mémorable!

P.-S. : Fais toi pas trop d’attentes, arrive pas en pensant que tu vas avoir plein de nouveaux amis à la fin de ta première journée. Ça peut prendre du temps! Ah pis, concernant les fameuses initiations, stresse-toi pas… t’es libre d’y aller ou non, tu seras pas plus rejet pour autant!

  1. Garde une bonne hygiène de vie.

Ma première année à l’uni, c’était aussi ma première année dans une nouvelle ville et dans mon premier appart. Si c’est ton cas, ça va prendre quelque temps pour retrouver tes repères, et tu vas devoir planifier plein de trucs; ton budget, ton alimentation, tes tâches ménagères, tes travaux, etc. Tu vas peut-être te sentir débordé au début, et c’est normal! Pour commencer, dors bien (les siestes = tes nouvelles meilleures amies) et mange bien (abuse pas du resto, mange tes fruits et légumes, prévois tes repas d’avance quand tu peux et fais-toi des surplus) : ça va te donner l’énergie nécessaire pour fonctionner efficacement pis, après, y’aura pu rien à ton épreuve! Suffit juste de trouver une bonne méthode qui te convient.

  1. Reste à jour dans tes travaux.

 Le conseil vient d’une reine de la procrastination, donc prend-le sérieusement. Je sais que Netflix c’est cool et que la perspective de sortir au bar avec tes amis est pas mal plus attirante que de faire ton travail de 20 pages sur lequel t’es resté bloqué à la page de présentation depuis 2 heures, MAIS, tu devrais toujours rester à jour dans tes travaux, et même prendre de l’avance si tu peux! Fais-toi un calendrier, établis tes priorités et utilises les trous et moments libres de ton horaire pour t’avancer. Sinon, je t’assure que tu vas regretter lorsque tu vas être en fin de session en petite boule dans ton lit à cause de tes 3 travaux écrits à remettre et 4 examens à faire au courant de la semaine. #truestory

  1. Choisis tes batailles.

Bon, pour finir, je crois qu’à l’université, tu dois apprendre à être nuancé. Tu dois prendre le tout avec sérieux, parce que si t’es aux études supérieures, c’est que t’as des aspirations pour le futur et que tu vises un projet important, et ça te demande de la maturité et de la responsabilité, mais pas trop non plus; reste pas coincé dans tes livres, profite de la vie! Tu dois accepter le fait que tu vas faire vraiment de ton mieux, mais que tu ne seras pas parfait et que c’est totalement acceptable. Il va y avoir des circonstances hors de ton contrôle : des partenaires de travaux pas fiables, un cours plus difficile que tu pensais, des problèmes dans ta vie personnelle, etc. Dans tout ça, rappelle-toi que l’important, c’est toi, et que tu fais ton possible, mais que tu restes un humain bien avant d’être un étudiant universitaire. Ta santé mentale, physique et ton bonheur sont bien plus importants que n’importe quelle moyenne générale! Donne-toi le droit à l’erreur, après tout, tu es encore en apprentissage. Je t’encourage fortement à persévérer et à croire en toi, pis je suis sûre que ton expérience universitaire sera des plus agréables!

Photo de couverture : source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre