Menu

10 trucs pour améliorer son anglais au quotidien

Que ce soit pour voyager, pour alimenter sa culture générale, pour augmenter ses opportunités d’emploi ou pour communiquer plus aisément, l’anglais occupe une place importante dans nos vies. Personnellement, j’ai longtemps eu l’impression qu’en ouvrant mon esprit à une autre langue, je trahissais mon amour du français. Je percevais l’anglais comme un ennemi et je m’entêtais à défendre mes racines, jusqu’au jour où j’ai réalisé que maîtriser un nouveau langage ne faisait pas de moi une traître, mais me permettait plutôt d’élargir mes horizons et de devenir une québécoise plus polyvalente.

Après ma prise de conscience, j’ai commencé à intégrer l’anglais à mon quotidien. Évidemment, rien ne vaut un séjour dans un milieu anglophone ou des cours avec un enseignant, mais il existe tout de même quelques trucs pour intégrer facilement l’anglais à sa routine, sans devoir tout chambouler son horaire. Voici donc 10 méthodes simples pour améliorer son anglais de jour en jour.

  1. Habituer ses oreilles au langage courant

Que ce soit en écoutant des séries télévisées, des films, des vidéos sur YouTube, des TED talks (ma plus belle découverte de l’année!) ou des émissions de radio, rien de mieux que d’entendre de véritables anglophones pour s’habituer au langage courant. Puisque les sous-titres permettent d’enrichir son vocabulaire et ses capacités de rédaction, et que l’absence de sous-titres permet plutôt de porter toute son attention au langage oral, il faut idéalement alterner entre les deux méthodes afin de défier son cerveau au maximum.

  1. Utiliser la version anglophone des menus au restaurant

Lire la version des menus permet d’apprendre de nouveaux termes liés à la nourriture. En plus d’enrichir son vocabulaire, ceci permet de commander son repas avec plus de facilité lors d’un éventuel voyage.

  1. Analyser ses chansons favorites

Deux habitudes à prendre concernant ses chansons favorites : lire les paroles et les traduire. Ceci permet de comprendre de véritables mots plutôt que de simplement entendre des sons qui semblent faire du sens, de savoir comment bien écrire les termes, de voir quels temps verbaux sont utilisés et souvent même de mieux comprendre l’essentiel du message véhiculé.

  1. Avoir un compagnon de discussion

Afin d’améliorer sa fluidité, son vocabulaire et sa prononciation, discuter avec quelqu’un est l’une des meilleures solutions. Que ce soit avec son conjoint, un ami, un collègue ou une connaissance, il est important d’avoir un compagnon de discussion avec qui il est possible de converser en anglais, autant à l’écrit qu’à l’oral.

  1. Télécharger des applications pour s’aider

Plusieurs applications gratuites peuvent donner un coup de pouce dans l’apprentissage de l’anglais. Duolingo, par exemple, permet d’apprendre sous forme de jeu, notamment en identifiant les bons mots ou les bonnes images, et en répétant correctement les phrases dictées par l’appareil électronique. Grammarly, de son côté, ressemble à Antidote, et permet un second regard dans la révision de textes.

  1. Magasiner en ligne sur les versions anglophones des sites web

Ceci permet d’enrichir son vocabulaire en ce qui concerne les vêtements, les couleurs, les grandeurs, les textiles et les modalités de paiement. De plus, puisqu’il y a des photos pour chaque item de la boutique, ça permet aux visuels d’associer certains mots à certaines images.

  1. Lire en anglais

Des romans, des blogues, des articles scientifiques, des modes d’emploi ou des nouvelles ; n’importe quelle lecture permet de mieux maîtriser la grammaire anglaise. En voyant concrètement comment les auteurs utilisent le langage, ça devient plus facile de comprendre les différents temps verbaux, les tournures de phrases et les diverses expressions. Mon conseil pour vos premières lectures : s’attaquer à un roman pour adolescents. Souvent, les histoires sont intéressantes, mais les mots sont moins complexes et les pages sont moins nombreuses.

  1. Incorporer l’anglais à son utilisation des réseaux sociaux

Tant qu’à passer autant de temps sur les réseaux sociaux, pourquoi ne pas s’en servir pour incorporer l’anglais à ses différentes publications? Que ce soit sur les statuts Facebook, les descriptions Instagram ou les storys Snapchat, l’utilisation de l’anglais permet d’améliorer quotidiennement ses capacités écrites.

  1. Configurer tous ses appareils électroniques en anglais

Mettre les réglages de son cellulaire, de sa télévision, de son ordinateur et de tous ses autres appareils électroniques permet de côtoyer l’anglais à tous les jours sans y porter attention. Puisqu’on utilise souvent nos appareils par automatisme sans trop réfléchir à nos manipulations, ce truc ne demande pas un grand effort. Cependant, même si on ne s’en rend pas compte, les termes anglophones s’impriment dans l’inconscient et s’intègrent dans les discussions.

  1. Noter au moins un nouveau mot par jour dans un carnet

À mon avis, cette habitude à prendre est la plus importante. En notant au minimum un nouveau mot ou une nouvelle expression à chaque jour, dans un carnet spécialement réservé à cet effet, on finit par se créer un lexique personnel qui correspond à ses propres expériences. En jetant régulièrement un coup d’œil aux termes précédemment inscrits, on assimile, sans même s’en rendre compte, un vocabulaire de plus en plus grand.

Bon apprentissage! Keep working hard 🙂

Source de la couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de