Menu

Tirer la « plug » au chalet

Pendant cinq ans, j’ai travaillé dans un domaine qui m’empêchait d’aller au-delà des barres d’une connexion Wi-Fi. Des vacances sans cellulaire, pour moi, c’était comme être marié à Ramsay Bolton pour le restant de mes jours : possible, mais extrêmement douloureux. Jusqu’à ce que je me rende compte que, même si mon cellulaire est éteint, le monde continue de tourner pis de s’organiser pareil.

C’est à ce moment-là que j’ai décider d’établir quatre règles fort simples quand le chalet est ouvert :

  • Loin de ton cellulaire tu resteras ;
  • du linge confortable tu porteras – ou pas ;
  • des bons livres et de la musique tu consommeras ;
  • si tu as bu trop de vin, loin du lac tu te tiendras.

Si tu savais tout ce qu’on découvre sur ce qui nous entoure quand on a les yeux ailleurs que rivés sur un écran! C’est pour ça que j’ai eu envie de te faire une liste de choses qui vont te faire passer le temps, si, comme moi, t’as encore un peu peur de manquer quelque chose quand ton cell est fermé.

1. Lire

Au lieu de chercher quoi écouter à la TV, tu prends un livre pis tu plonges dedans comme si tu plongeais dans la nouvelle série Netflix de l’heure. Si tu n’aimes pas lire, tu peux toujours écrire ou écouter de la musique pis faire un effort pour en comprendre vraiment les paroles ; ça va faire le même effet.

P.S. : Si tu trouves un sens à la trop belle Naplam de Keith Kouna, tu me le diras.

2. Porter le moins de vêtements possible

As-tu déjà essayé de chanter Where is the love pas de linge sur le dos en plein milieu de la forêt? C’est tellement libérateur. En plus, tu vas avoir un bronzage égal pis tu vas passer une journée complète avec la sensation équivalente à celle que t’as quand t’enlève ta brassière à la fin de la journée.

3. Reconnecter avec soi-même

Mis à part avoir écouté tous les films d’Harry Potter, s’il y a une chose que tu dois faire dans la vie, c’est sans aucun doute apprendre à t’aimer quand il n’y a personne pour te regarder. Le son de la nature mélangé à celui de tes pensées est parfait pour ça.

4. En apprendre un peu plus sur la nature qui nous entoure

Quand j’ai dis à mon amie que je faisais un texte sur les choses à faire au chalet, elle m’a parlé du livre Le garde-manger Boréal. Coécrit par les chefs Jean-Luc Boulay et Arnaud Michaud, ce livre permet d’explorer les richesses du terroir Québécois, au-delà de la tourtière et des poutines. Pour te rendre compte qu’il y a plein de choses uniques au Québec qui se trouvent à portée de main, je te conseille cette lecture.

5. Pas de stress avec ton alimentation

Tu veux petit-déjeuner aux pains baguettes pis aux fromages en buvant du vin? T’as le droit. Tu veux te faire un feu pis tremper tes guimauves brulées dans le Bailey’s en pleine après-midi? T’as le droit aussi. Tu veux manger des chips, des pistaches et des barres tendres sans granola? Gâte-toi! On dit que c’qui s’passe au chalet reste au chalet ; j’suis sûre que c’est de même aussi pour les calories.

Ça fait que éteins ton ***** de cellulaire, fais ta valise pis profite du beau temps pour t’évader. Ce n’est pas pour rien que les fleurs décident d’éclore au printemps, j’suis sûre!

Source photo de couverture 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de