Menu

Pour une rupture réussie

Ça ne serait pas une surprise que de s’avouer qu’on a tous déjà vécu une rupture et que ce moment n’est sans doute pas le plus glorieux de notre existence.

Il est rare que cet évènement soit célébré à coups de confettis autant qu’il est rare qu’on les traverse avec une rationalité inébranlable.

Voici donc quelques petits conseils afin de vivre dignement cette épreuve empreinte de mélancolie, de tristesse et de jugement faible.

L’espionner, c’est non. 

On va se le dire, Sherlock Holmes, l’hystérie virtuelle c’est non !

Je te garantis que mémoriser son fil d’actualité ne t’aidera pas à l’oublier.

Sois digne.

Ne l’attends pas devant son appartement 12 heures d’affilée. Car en plus d’avoir l’air dérangé, tu risques de développer des troubles circulatoires… Ça vaut vraiment les varices? Je ne crois pas.

Un substitut, c’est de l’amour vide.

Cette quête de tendresse éphémère n’est pas une solution au manque que tu vis. On ne peut pas combler du vide par d’autre vide.

Vois tes amis, sors de chez toi.

Non au changement capillaire. 

Tu as envie de nouveauté ? Et bien ce besoin de changement ne s’exprimera certainement pas via tes cheveux.

Un cœur mélancolique n’a jamais pris de décisions éclairées.

Se venger. 

Certes, la vengeance est une idée alléchante !

Mais mettre son appartement en feu et détruire ses biens ne sont pas des idées judicieuses. Cela te fera certainement sentir bien sur le coup, mais ça n’effacera en rien ta tristesse.

Rentabilise ton temps dans des activités positives et non risquées.

Les uniformes carcéraux n’avantagent personne.

Amitié malsaine.

Être ami avec ton ex immédiatement après votre rupture, c’est apprécier la souffrance et en redemander.

Laissez-vous un peu de temps.

Implorer ton ex de te reprendre. 

Ça c’est non ! Tu as vraiment envie d’entretenir une relation avec quelqu’un dont tu as imploré l’amour?

Voyons!

Tu vaux plus que ça, ne t’abaisse pas à recevoir de l’amour vide.

_

Mais tu sais quoi ? Avoir de la peine, c’est correct.

Sache qu’il ne te « manque » rien et que tu es parfait ainsi.

Tu existais avant cette relation, tu es une personne à part entière et bien que tu aies mal présentement, sache que cet état n’est pas permanent et que tu mérites d’être aimé sans demi-mesure, tel que tu es.

Crédit : Emilie Helik-Deschênes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre