Menu

Ces entreprises fondées par des femmes québécoises

Plusieurs femmes se cachent derrière certaines entreprises que vous connaissez. Aujourd’hui, j’ai envie de les mettre en lumière et de vous les présenter. Ce n’est pas toujours facile pour nous, les femmes, de percer dans le monde des affaires et de nous faire respecter. Il est important d’en parler parce que, OUI, nous pouvons encore sentir une inégalité entre les hommes et les femmes en 2017.

Claudine Roy

Fondatrice du bistro-bar Le Brise Bise et de la Traversée de la Gaspésie en ski de fond.

claudine roy le brise bise
Crédit photo : Ricochet Design 

La fille du Bas-Saint-Laurent en moi avait le goût de vous présenter une femme d’affaires de l’est du Québec! Claudine Roy s’implique depuis plus de trente ans à faire croître son coin de pays, la Gaspésie. En 1987, Mme Roy ouvre un bistro-bar qui se nomme Le Brise Bise à Gaspé. Ce restaurant en vient rapidement à participer à la vie économique, sociale et culturelle de la ville. En 2003, elle fonde la Grande Traversée de la Gaspésie, un événement qui permet aux gens de vivre une semaine de ski de fond dans une ambiance festive et chaleureuse. La Grande Traversée de la Gaspésie est désormais un attrait touristique de la région. Aujourd’hui, les gens considèrent Claudine Roy comme la femme qui a contribué à la réussite de la Gaspésie.

Restaurant Brise Bise : 135, rue de la Reine, 2 côte Carter, Gaspé (Québec), G4X 1T5

Marie-Élaine Guay

Fondatrice des produits de beauté Skog

marie-élaine guay skog
Crédit photo : Julie Artacho

Tous les produits de SKOG sont biologiques, végétaliens et fabriqués à la main. Le but de cette compagnie est de créer des produits naturels avec l’aide de la terre, des arbres et des fleurs. Tous les produits se conservent environ 1 an. Marie-Élaine Guay, la fondatrice de SKOG, a eu envie « de faire quelque chose pour ne pas avoir peur de vieillir », explique-t-elle. Elle aime être autonome par rapport au marché qui fait « croire insidieusement qu’on est jamais assez belle ». Selon elle, il est important de se laver « pour faire ressortir le bon » et non employer des ingrédients cancérigènes. Marie-Élaine a commencé par fabriquer ses propres produits et, après de nombreuses demandes, elle a décidé de les vendre. Toutes les entreprises de cosmétiques devraient utiliser des produits naturels comme le fait Marie-Élaine Guay. Mille fois bravo!

Site web : skogproduitsnaturels.com

Phoebe Greenberg

Fondatrice de DHC/ART et du Centre Phi

phoebe greenberg centre phi
Source

À la mort de son père, Phoebe Greenberg est devenue millionnaire et elle a profité de son héritage pour faire naître des lieux de création. Wow, une belle façon d’utiliser son argent à bon escient! En 2007, elle fonde le DHC/ART, une fondation québécoise qui présente des œuvres d’art contemporain à Montréal. Les expositions se tiennent dans une galerie dont l’accès est gratuit et la salle peut contenir plus de 1 600 personnes… En 2012, Phoebe a aussi fondé Le Centre Phi, un endroit de création très populaire à Montréal. Celui-ci possède des studios de son, de cinéma et de web pour la production. Elle a décidé de créer cet endroit parce qu’elle a constaté, en côtoyant des artistes, qu’ils avaient besoin d’espaces pour créer. Phoebe Greenberg fait partie des grandes fondatrices du XXIe siècle à Montréal.

DHC/ART : 451 & 465, rue Saint-Jean, Montréal, QC H2Y 2R5
Centre Phi : 407 rue Saint-Pierre, Montréal, QC H2Y 2M3

Suzanne Gagnon

Cofondatrice des restaurants Laurie Raphaël et du tout nouveau comptoir santé La Serre.

suzanne gagnon laurie raphaël la serre
Crédit photo : Le Soleil, Patrick Laroche

Le restaurant Laurie Raphaël est tout d’abord le rêve de l’associé et conjoint de Suzanne Gagnon, Daniel Vézina. Il s’agit du célèbre chef cuisinier qui anime l’Effet Vézina à la télévision. Sa femme explique qu’elle a « attrapé son rêve pour le rendre réalité ». C’est beau de voir un couple se lancer en affaires ensemble! En 1991, ils ouvrent le Laurie Raphaël dans le Vieux-Port de Québec et, en 1996, ils emménagent sur la rue Dalhousie. Après, Suzanne et son mari ont eu envie d’agrandir leur entreprise. En 2008, ils ont décidé d’ouvrir leur resto à Montréal. En 2016, ils ont créé, avec l’aide de leurs enfants Laurie-Alex et Raphaël, La Serre, un nouveau restaurant qui est un comptoir santé. Maintenant, toute la famille travaille pour l’entreprise! Mme Gagnon aimerait que son commerce devienne « une fierté pour le Québec et une destination gastronomique ».

Laurie Raphaël, Québec : 117 rue Dalhousie, Québec, QC G1K 9C8
Laurie Raphaël Restaurant-Boutique, Montréal : 2050 rue Mansfield, Montréal, QC H3A 1Y9
La Serre : 117 rue Dalhousie, Québec, QC G1K 9C8

Heureusement, nous voyons de plus en plus de femmes avec des postes hauts placés dans le domaine du travail. Bravo les filles!

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on TumblrShare on StumbleUponShare on LinkedInEmail this to someone

One thought on “Ces entreprises fondées par des femmes québécoises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2018. Tous droits réservés
Une réalisation de