Menu

De la bouffe mexicaine à saveur d’ici

Ça fait deux semaines que je suis revenue du Mexique et c’est avec mon œil de grande voyageuse aguerrie que je me suis présentée au Tequila Lounge afin de tester en primeur leur nouveau menu. Je peux dire en toute honnêteté que c’est à grands coups de cocktails diversifiés, de nourriture authentique, mais funky, et d’une grande dose d’accueil chaleureux qu’ils ont gagné mon cœur que je croyais avoir laissé quelque part dans une rue de Mexico City. Comme l’été tarde à se pointer et que nous avons tous besoin d’un peu de soleil dans nos journées et de fiesta sur nos papilles, je te fais un résumé de mes coups de cœur de la soirée.

La bouffe

Ce qui frappe de prime abord lorsque l’on regarde le menu, c’est le mariage d’authenticité et de confort, un peu à l’image des propriétaires, en fait. C’est partir en voyage au Mexique, mais pouvoir dormir dans son lit le soir. Pour ceux qui ont envie de la vraie expérience culinaire mexicaine, je suggère les tacos, un incontournable, servis sur tortillas maison. Il faut spécifier qu’il y a quinze sortes de garnitures (bonne chance aux indécis), mais, personnellement, j’ai beaucoup apprécié celui aux côtes levées braisées sur place. Il y avait de la nourriture pour une armée, mais j’en aurais recommandé.

Lorsque je parle de mélange Québec-Mexique, il ne faut pas aller au Tequila Lounge sans goûter à la poutine mexicaine, un délice de chez nous, mais avec une belle touche d’exotisme. Puis, si la viande n’est pas dans vos cordes, j’ai un autre coup de cœur de la soirée : les Esquites, un mélange de maïs sucré servi chaud et mélangé avec de la mayo, du fromage frais et des épices mexicaines. Il faut me croire, il vous suffira de manger votre maïs de cette façon une seule fois pour changer votre approche pour toutes les épluchettes de blé d’Inde auxquelles vous assisterez désormais. On n’niaise p’us.

tequila lounge

Les cocktails

Parlons alcool, car qui dit « été » dit « cocktail ». Neuf mixologues, autant d’ici que du Mexique, se sont partagés la tâche de créer la nouvelle carte des cocktails. En général, je suis une fille de bière, mais, là, je dois avouer que j’ai un respect renouvelé pour l’art de la mixologie. C’est bon, c’est beau, on ne peut pas se tromper. Pour ceux qui aiment un goût plus léger et rafraîchissant, le Spring Break (Campari, Pineau des Charentes, citron, thym et concombre) est, selon moi, une valeur sûre pour commencer la soirée. Quand le Mister Roch (Roméo gin, thé chai – oui oui, thé chai – soda, romarin et lime) est arrivé, j’ai fait l’erreur de dire que je venais de trouver mon cocktail préféré. Puis, on m’a servi le Senior Pistachio (Tequila, orgeat de pistache, lime, blanc d’œuf et miel) et mes yeux (et ceux de tous ceux attablés avec moi) ont doublé de grandeur – et ce n’était pas l’effet de l’alcool : ce drink onctueux est l’une des raisons principales pour laquelle je retournerai au Tequila Lounge et que j’y amènerai mes amis. Le tout accompagné de bananes flambées pour la grande finale, je peux dire que j’ai roulé jusqu’à chez moi (j’étais à pied), le corps et le cœur au chaud.

Somme toute, le Tequila Lounge offre du bon, du beau et du vrai. Pis, si ça ne vous convainc pas, ils ont aussi plus de 60 sortes de tequilas.

Je n’ai rien d’autre à ajouter. Olé.

Crédit photo: Emilie Morin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre