Menu

Être libre, juste ça!

La liberté : avoir la capacité et la possibilité de faire des choix de façon autonome. Qu’est-ce que ça vaut de nos jours? La liberté, celle qu’on prend pour acquise et que certains n’auront jamais. En fait… Est-ce qu’on veut vraiment être libre de choisir ou est-ce que cela est trop angoissant? Et si la liberté était désagréable? Peut-être est-ce mieux de ne pas avoir le choix. On n’avait pas le choix, mais de toute façon on a toujours le choix. Et puis, on naît tous libres et égaux. C’est vrai ça non? Maman est-ce qu’on est libres nous?

J’en conviens notre conception de la liberté est relative et reliée à notre vécu. Il me semble toutefois qu’on se contraint beaucoup au nom d’une fausse liberté. Ces cartes de crédit qui nous enchaînent pour quelques gouttes de libre arbitre, le conformisme sous la pression sociale qui nous permet de faire un choix parmi deux… Se sentir libre ne veut pas dire l’être. Être libre n’est pas nécessairement ce qu’on imagine.

La dernière fois que je me suis sentie libre c’est en finissant ma session d’examen. Déposer ma copie sur le bureau du professeur et soudainement respirer mieux, voir plus clair, sourire instinctivement. J’étais retournée à l’école pour me libérer de mon angoisse face à l’absence du diplôme et de l’accomplissement. Finalement, j’aurais volontairement vendu ce bout de papier pour ne plus me sentir aussi emprisonnée. La liberté a donc un prix, en avoir conscience est encore plus dispendieux.

Voici une liste de 3 petites choses à accomplir pour se sentir libre cet été et réaliser l’importance de précieux « sentiment ».

1. Hors-ligne

Passer du temps sans son cellulaire. Une journée, une petite heure, une semaine peut-être? S’offrir du temps où seuls les vivants pourront nous interpeller en face à face. Autrement, permettre à notre attention de se concentrer sur ce qui compte à proximité de nous. Ici et maintenant, sans les notifications et les appels manqués. Respirer sans aucune application et réapprendre à regarder l’heure sur sa montre. Se foutre de l’heure en fait. Passer du temps au soleil et sans l’ombre d’Instagram, aucune photo à l’appui.

2. Être spontané et s’écouter

Vivre un peu plus instinctivement. Nous placer des moments dans notre horaire ou nos vacances où rien ne sera prévu. Effacer le plan de la journée et le recommencer. Vraiment faire ce qu’on veut faire. Cela implique peut-être d’être un peu différent, voir surprenant envers nous-même et les autres. Décider de se coucher à 8 h un samedi soir, manger une deuxième crème-glacée, aller déjeuner sur une terrasse seul, chanter une tune au karaoké.

3. Danser

C’est simple, mais tellement efficace. Pendant un concert, dans sa cuisine, avec ses écouteurs, ici et ailleurs… Danser seul ou accompagné, c’est permettre à son corps de s’exprimer pleinement au rythme qui nous accompagne. C’est libérer son corps et son esprit à la fois. Preuve mouvante de liberté.

Je n’irai pas à l’université à l’automne. Parce que je veux être libre et parce que je ne sais pas vraiment ce que cela implique à long terme. La liberté de lire les livres que je veux et d’apprendre autrement. Je veux être libre, juste ça!

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre