Menu

Je suis mystérieuse (et je sais pas comment être autrement)

Je suis une personne mystérieuse. Je suis difficile à cerner, on me l’a dit souvent. C’est pas que je joue à cultiver le mystère, non non. Je sais juste pas comment faire pour agir autrement.

Je ne suis pas un livre ouvert, je suis un genre de journal intime, t’sais celui avec le petit cadenas? Il est pas impossible à ouvrir, mais il faut quand même que tu fasses un p’tit effort supplémentaire pour pouvoir le lire. Je peux jaser de mes émotions, de mes peurs, de tout ce que tu voudras, mais il faut que la table soit mise pour ça. Il faut qu’il y ait une bonne dose de confiance, que l’ambiance soit propice… Et il y a peu de chance que ça vienne spontanément, on va se le dire.

J’haïs pas ça, être mystérieuse. J’aime ça, garder des choses en dedans de moi, des petits secrets à chérir. On dirait que dès que j’en parle, dès que les mots franchissent mes lèvres, ça devient moins beau, moins précieux… J’ai l’impression que mon univers intérieur est trop riche, que j’ai rarement les mots pour traduire mes pensées.

Des fois, par contre, j’aime pas ça être mystérieuse. J’ai l’impression que ça m’empêche de tisser des liens forts avec les gens. Parce que ça prend du temps, apprendre à me connaître. Je sais, je sais, ça prend du temps connaître n’importe qui, vous me direz. Oui, c’est vrai. Mais, pour ma part, je pense que c’est plus long que la moyenne. Que mes petites pelures de personnalité sont longues à éplucher, mais que ça en vaut vraiment la peine pour quelqu’un de patient.

Mais je pense que ça ne m’aide pas particulièrement dans mes relations amoureuses. De nos jours, on est habitué d’aller vite. Tout va vite. On vit à 1000 à l’heure, on n’arrête jamais de courir après le temps. On consomme nos relations comme on consomme du fast food. On ne prend plus la peine de se découvrir lentement. J’ai l’impression qu’il y a de moins en moins de personnes patientes, et c’est bien dommage. En même temps, si un homme qui m’intéresse n’a pas le courage de creuser un peu pour apprendre à bien cerner qui je suis, ben je perds pas grand-chose, non?

C’est drôle parce que sur les sites de cruise, on parle souvent de l’importance de cultiver le mystère. Il existe même un WikiHow intitulé Comment être mystérieux (je trouve ça vraiment très drôle!) Je pense que, être mystérieux, ça peut en effet être assez intéressant socialement lorsque c’est bien dosé. Il paraît que c’est ben séduisant. Ça peut donner aux autres l’envie de creuser un peu plus… ou pas, dépendamment de leur niveau d’intérêt!

Être mystérieux, ça ne veut surtout pas dire être silencieux. Ça veut juste dire ne pas en révéler beaucoup sur soi, du moins surtout en ce qui concerne les sujets plus personnels. Ne pas laisser ses émotions éclater au grand jour, par exemple.

Tout ça pour dire que des fois, ça m’énerve d’être comme ça, mais c’est une partie de moi que je dois apprendre à accepter, parce que c’est pas nécessairement quelque chose de négatif. Si j’ai pas envie que tout le monde sache ce que je pense, ce que je ressens, y’a pas de mal à ça non?

Je vous laisse avec une petite citation de mon ami Baudelaire : « J’aime passionnément le mystère, parce que j’ai toujours l’espoir de le débrouiller ». Faites comme Baudelaire, et aimez le mystère. Voyez-le comme une énigme à résoudre, un puzzle à compléter. Amusez-vous avec lui et laissez-lui la chance de vous impressionner.

Source

One thought on “Je suis mystérieuse (et je sais pas comment être autrement)

  1. Et moi je suis un livre grand ouvert, à couverture transparente (ici je reprends les propos d’une amie). On sait généralement comment je me sens juste à me regarder. Je ne sais pas mentir, je suis une personne émotive et peu importe la situation, j’ai de la difficulté à cacher ce que je pense. Je sais me taire quand c’est le temps, mais si on croise mon regard, mes yeux me trahiront assurément. Comme toi, j’aime ce que je suis, mais parfois c’est fatigant. Comme toi, ça peut parfois nuire à mes relations amoureuses. Un homme émotif! C’est qu’il est fragile! Eh oui! Ce cliché existe encore!

    Il y a de tout type de gens. Certains recherchent une personne entre les deux (mystérieux, mais pas trop; transparent, mais pas trop). Mais il existe certainement des gens qui recherchent une personne dont la carapace est plus difficile à percer. Et l’inverse est certainement vrai aussi.

    Il est vrai que c’est sans doute plus facile de tisser des liens avec une personne qui se dévoile facilement. Mais à mon avis, peu importe si une personne prend plus de temps à se révéler. L’important c’est ce qui se cache dans ce tableau. Parce que je suis tout à fait d’accord : le puzzle vaut souvent la peine d’être complété et il faut prendre le temps pour y arriver.

    Comme d’habitude, très beau texte, Pascale!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de