Menu

4 conseils pour commencer une alimentation sans gluten

Une mode sans gluten a bouleversé l’univers de l’alimentation récemment. Tandis que d’autres entament une alimentation sans sucre ni gras, vous décidez d’entamer une alimentation sans gluten. Le « sans gluten » n’est pas tant une mode que le développement d’une intolérance au gluten, d’allergies au gluten, de gens qui se découvrent une maladie coeliaque ou de gens qui, comme moi, ont développé une maladie inflammatoire de l’intestin, comme la maladie de Crohn. Pour ceux et celles qui veulent commencer une alimentation sans gluten, peu importe la raison, voici quelques-uns de mes conseils.

1. Choisir l’épicerie

Désormais, comme vous mangez sans gluten, vous devrez peut-être changer d’épicerie, ou du moins de section d’épicerie. De plus en plus, chaque épicerie a une section sans gluten, mais certaines sont plus développées que d’autres. Prenez le temps de voir ce que les épiceries de votre coin vous offrent. Près de chez moi, l’épicerie Metro offre une gamme de produits diversifiés sans gluten : barres tendres, pâtes, céréales, sauce à préparer, pains, épices, etc. La fameuse épicerie Rachelle-Béry se spécialise dans les produits biologiques et sans gluten. Évidemment, comme vous mangez sans gluten, vous devrez vous attendre à payer plus cher. Profitez des rabais pour acheter plusieurs boîtes de pâtes, de plats congelés ou de barres tendres, puisque ce sont des aliments qui se gardent longtemps. Tranquillement, vous reconnaîtrez les marques qui se spécialisent dans le « sans gluten ». Personnellement, j’adore La Maison Cannelle pour ses produits variés, ainsi que St-Méthode pour son pain frais sans gluten. Si vous avez une carte de Costco, sachez que ce commerce, peu à peu, développe des produits sans gluten : boîtes de céréales géantes, grands paquets de viandes froides sans gluten et plusieurs autres!

2. Renouveler son garde-manger

Ne vous privez pas! Mangez du pain si vous voulez! Buvez de la bière! Mais le tout sans gluten. Vous devrez donc refaire l’achat de pâtes, de céréales, de barres tendres, de pain et de farine. Il ne faut pas oublier que le gluten se retrouve aussi dans toute préparation pour sauce, dans les épices, le bouillon de poulet, la sauce soya, les saucisses, la goberge, la chapelure, la bière… Heureusement, tous ces aliments se trouvent sans gluten dans les épiceries telles que Rachelle-Béry, Maxi ou Metro. Pour les épices, je vous conseille la marque Dion, fabriquée à Saint-Jérôme, qui est présente dans plusieurs épiceries. Une fois ces aliments de base sans gluten achetés, il devrait être plus facile pour vous de manger sans gluten. Un truc pour se rappeler quoi ne pas manger : S.A.B.O.T. Seigle, avoine, blé, orge, triticale.

3. Varier son alimentation

Depuis que je mange sans gluten, je suis plus végétarienne qu’avant. J’ai diminué la quantité de viande que je mangeais par semaine puisque, parfois, les viandes achetées sont déjà assaisonnées et la majorité des saucisses sont composées de gluten. Les légumineuses font désormais partie intégrante de mon alimentation. J’ai découvert le chili végétarien, dans lequel la patate douce et les légumineuses comblent ma faim, tout comme les salades de légumineuses et de riz.

4. Découvrir les restaurants

Manger sans gluten peut devenir un inconvénient lorsqu’il est temps de sortir. Fini le temps où on pouvait se prendre un burger ou un sandwich déjeuner. Cependant, n’ayez crainte, vous pourrez sortir cet été puisque plusieurs restaurants, un peu partout à Montréal, offrent des menus sans gluten. Voici mon top 4 :

  1. Pour le souper : ZERO8. Ce restaurant ne contient aucun des huit allergènes prioritaires tels que les œufs, le gluten, le lait et les arachides. Les plats sont savoureux et de généreuses portions sont offertes. L’ambiance est sympathique et le personnel est habitué à faire affaire avec des gens intolérants au gluten ou ayant une allergie alimentaire.
  2. Pour les déjeuners : Régine Café. Ce restaurant, toujours bondé et divinement bon, propose une variété de déjeuners sans gluten délicieux. Il n’y a nul besoin de payer un extra pour l’option sans gluten et les portions offertes sont très généreuses.
  3. Pour les dents sucrées : Juliette et Chocolat. Ce restaurant montréalais, présent un peu partout dans la ville, est reconnu pour ses crêpes de sarrasin. Non seulement la farine de sarrasin ne contient aucun gluten, mais elle est aussi bonne pour la santé et au goût! De plus, tous leurs brownies sont sans gluten, tout comme quelques-uns de leurs desserts! Alors pourquoi se priver?
  4. Pour de la crème glacée : Crèmerie Lafontaine. Installée au coin des rues St-Hubert et Jean-Talon à Montréal, cette crèmerie a été fondée à Saint-Jérôme et se spécialise dans la confection de produits sans gluten et sans lactose. Plusieurs de leurs sorbets sont traités afin d’éliminer les noyaux des fruits qui peuvent causer de l’inflammation intestinale. Ils offrent des cornets sans gluten, du tofu glacé, des gaufres et du chocolat fondant sans gluten et sans lactose.

Finalement, n’hésitez pas à consulter une nutritionniste afin de vous assurer que malgré l’absence de gluten, votre régime alimentaire contient assez de fibres et de fer qui sont nécessaires à votre santé et normalement présents dans le blé, l’orge et l’avoine. Mon petit truc : incorporer des graines de chia dans mon yogourt tous les matins et dans différents plats.

Par Marie-Andrée Labonté Dupuis

 

Photo de couverture : Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre