Menu

Ta « to-do list » littéraire classique de cet été

L’été, c’est le moment de l’année où l’on s’allonge au soleil, où l’on se sirote une petite limonade fraîche (alcoolisée, pour les majeurs et vaccinés) et où on relaxe tout simplement. Si le soleil n’est pas de la partie, il y a toujours le fameux combo pluie-doudou-thé et lecture!

C’est aussi pour moi la période de l’année où je combine cette douce relaxation à ma passion de la lecture. Une combinaison gagnante que je vous recommande fortement. En parlant de recommandations, voici les cinq livres que je considère comme étant des classiques et que je te propose de lire cet été.

lecture, reading
Source

  1. Classique intemporel : Les Hauts de Hurle-Vents d’Emily Brontë

Tu en as probablement déjà entendu parler, et ce, pour la simple et unique raison que ce livre est un chef d’œuvre. Il s’agit de l’histoire d’amour impossible de Heatcliff, jeune garçon désabusé par la dureté d’une vie de rejet, et Catherine, une jeune femme éprise, mais qui ne peut se soumettre à une vie au bas de l’échelle sociale. L’atmosphère sombre et les personnages débordant d’émotions nous emballent et nous captivent. Même si tu n’es pas fervent de romance, je t’assure qu’il ne s’agit pas du Harlequin typique auquel tu pourrais t’attendre. Le style d’écriture de l’auteure va te rendre accro’ jusqu’à la fin.

P.-S. : pour ceux et celles qui ne souhaitent pas s’engager dans un roman classique de plus de 400 pages, je vous conseille de lire Frankenstein de Mary Shelley. Un classique intemporel tout aussi magnifiquement écrit, mais nettement plus court.

  1. Classique moderne : The Outsiders de S. E. Hinton

Wow! Après avoir lu ce livre, je suis restée bouche bée pendant deux heures. Il fallait absolument que j’en parle à quelqu’un. Et pourtant, il ne s’agissait pas d’une histoire à laquelle je pouvais vraiment m’identifier. Dans ce roman, on suit la vie des membres d’une gang de rue nommée Les Greasers, plus particulièrement celle de Ponyboy Curtis. Lors d’une bagarre avec les Socs, la gang provenant des quartiers plus riches, Ponyboy et un de ses amis se mettent dans un pétrin qui bouscule leur univers. Famille, amitié, loyauté, peur, rédemption, l’auteur couvre avec brio tous les éléments qui font de ce livre un classique. Le rythme de l’écriture est fluide du début à la fin et les personnages de la gang sont tellement attachants qu’on se prend d’affection pour chacun d’entre eux. Ils vous arracheront une larme ou deux, c’est certain. « Stay gold, ponyboy! »

roadtrip
Source

  1. Ton road trip sur papier aka le classique québécois : Volkswagen blues de Jacques Poulin

J’adore voyager, alors quand je n’ai pas la chance de voyager, et bien je voyage quand même. Volkswagen Blues est un livre avec lequel on part à la découverte des routes de l’Amérique, et ce, de la Gaspésie jusqu’à la Californie. On fait le voyage avec Jack Waterman, un écrivain qui, s’armant de sa vieille Volks, part à la recherche de son frère qu’il n’a pas vu depuis 20 ans. Sur sa route, il rencontre la Grande Sauterelle, une jeune femme autochtone, et son chat. Charmante rencontre qui apporte de charmants récits de voyage. Jacques Poulin, avec sa plume d’ici, nous raconte avec une grande simplicité et une rafraîchissante sincérité les aventures qui se produisent lorsque l’on part à l’aventure.

  1. Mon classique personnel et la chaleur des îles : Mister Pip de Lloyd Jones

Une histoire tragique et magique combinant la chaleur des îles et la puissance de l’imaginaire. Dans cette histoire, on suit la vie de Matilda. Malgré son jeune âge, elle doit faire face à l’enfer des guérillas. Cependant, ces journées s’illuminent lorsqu’elle arrive dans la classe de M.Watt, le seul homme blanc de l’île qui soit resté en dépit de la guerre. À travers Les Grandes Espérances de Charles Dickens, M. Watts raconte l’histoire du jeune Pip, orphelin de Londres. Les enfants de la classe se projettent dans un autre monde grâce aux aventures du garçon londonien. Évasion, émotion, compassion et réalisation sont toutes les étapes par lesquelles vous allez passer lorsque vous lirez ce livre.

  1. Léger et chaleureux comme l’été, un classique comique : Lexi Smart a la mémoire qui flanche de Sophie Kinsella

Une histoire légère pour conclure cette liste. Cette fois-ci, on vise le rire et la bonne humeur. On décroche vraiment et on se laisse emporter par les aventures charmantes de Lexi qui, après avoir subi un accident de la route, ne se souvient pas des trois dernières années de sa vie. Naturellement, sa vie a radicalement changé durant ces trois ans, ce qui fait qu’elle ne se reconnaît pas elle-même lors de son réveil et encore moins l’homme séduisant qui se trouve à son chevet. L’auteure connue pour sa série « Confession d’une accro du shopping » réussit, encore une fois à créer des personnages tellement sympathiques que l’on ne peut pas s’empêcher de devenir accro’ de ses livres. Dans le genre Chick-lit, vous ne trouverez pas mieux que les romans de Kinsella.

Bon été et bonne lecture!

Par Maryline Gilbert

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de